Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau

Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau

Dernière mise à jour le mardi 13 novembre 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 12 Novembre 2018
Visualiser l’article original


Aucun poisson sous quota ne devra être rejeté à la mer à partir du 1er janvier prochain. Un défi environnemental complexe que tentent de relever ensemble scientifiques et pêcheurs.

Si l’Europe a prévu des règles contraignantes afin d’éviter la surpêche, elle finance aussi des projets de recherche pour en faciliter l’application. Il en va ainsi de la règle du « zéro rejet en mer » que les professionnels ont bien du mal à respecter.
Et d’un de ses corollaires, le projet européen de recherche scientifique Discardless ou « Sans rejets », mené par un consortium d’instituts de recherche auquel Ifremer a apporté sa contribution.

Afin de préserver la ressource halieutique, tous les poissons - même quand ils sont sous taille, non ciblés ou sans intérêt commercial - doivent être débarqués à terre, dès lors que l’espèce est soumise à quotas. Progressivement mise en place depuis cinq ans, cette mesure européenne, incitant les pêcheurs à mieux cibler leurs prises, concernera toutes les pêcheries au 1er janvier prochain.

…/...
Lire l’article complet sur ...

Aucun poisson sous quota ne devra être rejeté à la mer à partir du 1er janvier prochain. Un défi environnemental complexe que tentent de relever ensemble scientifiques et pêcheurs.

Si l’Europe a prévu des règles contraignantes afin d’éviter la surpêche, elle finance aussi des projets de recherche pour en faciliter l’application. Il en va ainsi de la règle du « zéro rejet en mer » que les professionnels ont bien du mal à respecter. Et d’un de ses corollaires, le projet européen de recherche scientifique Discardless ou « Sans rejets », mené par un consortium d’instituts de recherche auquel Ifremer a apporté sa contribution.

Afin de préserver la ressource halieutique, tous les poissons - même quand ils sont sous taille, non ciblés ou sans intérêt commercial - doivent être débarqués à terre, dès lors que l’espèce est soumise à quotas. Progressivement mise en place depuis cinq ans, cette mesure européenne, incitant les pêcheurs à mieux cibler leurs prises, concernera toutes les pêcheries au 1er janvier prochain.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP