Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Une toxine embarrassante

Une toxine embarrassante

Dernière mise à jour le mardi 15 novembre 2011

Article paru sur le site "Le Télégramme" - Dimanche 13 Novembre 2011
Visualiser l’article original



Une toxine embarrassante

Comme sur toute la façade Atlantique, la saison de la coquille Saint-Jacques semble, hélas, bien compromise dans le Sud-Bretagne. Cette année encore, les pêcheurs subissent les conséquences de la présence de la toxine ASP (Amnesic shellfish poison) à des taux supérieurs au seuil réglementaire. C’est une toxine amnésiante sécrétée par la micro-algue « pseudonitzschia ». Son ingestion peut provoquer des troubles digestifs et neurologiques. Contrairement à la moule ou l’huître, la coquille Saint-Jacques met du temps à se débarrasser de cette toxine qui se loge uniquement dans sa poche noire (son appareil digestif). La seule parade est donc le décorticage puisqu’il n’y a aucun problème à consommer la noix. Et c’est la condition pour être autorisé à pêcher les zones contaminées. Seule la baie de Saint-Brieuc et la rade de Brest disposent de sites de décorticage. Une pratique qui alourdit évidemment les coûts de production.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP