Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Semaine européenne de la pêche (4-12 juin) pour alerter sur la (...)

Semaine européenne de la pêche (4-12 juin) pour alerter sur la surpêche

Dernière mise à jour le mardi 7 juin 2011

Article paru sur le site "Agrisalon.com" - Vendredi 03 Juin 2011
Visualiser l’article original



Semaine européenne de la pêche (4-12 juin) pour alerter sur la surpêche

L’alliance Ocean2012, regroupant plus d’une centaine d’organisations, lance samedi la Semaine européenne de la pêche, du 4 au 12 juin, pour alerter sur les problèmes liés à la surexploitation de la plupart des stocks de poissons de l’Union européenne.

A travers une série d’actions et d’évènements dans les pays de l’UE, les organisations d’Ocean2012, militant pour une utilisation juste et équitable des ressources halieutiques, « invitent les citoyens de l’UE à venir voir par eux-même dans quelle mesure notre environnement marin était en meilleur état autrefois », selon le communiqué de l’alliance. L’organisation rappelle qu’en 1900 les cabillauds débarqués en mer du Nord avaient une taille moyenne de 1 à 1,5 mètre et un âge moyen de 8 à 10 ans. Aujourd’hui, précise-t-elle, la taille moyenne des cabillauds débarqués est de 50 centimètres et leur âge moyen est inférieur à 3 ans.

La Pcp « peut renverser cette situation »

« L’histoire de la pêche est celle d’une surexploitation qui a réduit la richesse et la productivité des mers et a ainsi diminué les opportunités pour les communautés de pêcheurs », selon Stephan Beaucher, conseiller politique pour la politique communautaire de la pêche (Pcp) de l’UE pour Ocean2012. Il ajoute que la Pcp « peut renverser cette situation ». La commission européenne doit présenter début juillet ses dernières propositions en matière de réforme du secteur.

Selon le texte du projet obtenu par l’Afp en avril, Bruxelles envisagerait de créer un marché des quotas de captures alloués aux pêcheurs et souhaiterait fixer l’objectif de reconstituer les stocks en danger d’ici 2015. Il s’agirait ainsi de mettre en place des quotas individuels transférables (QIT), fixant pour chaque navire de pêche la quantité maximale de poisson qu’il est autorisé à pêcher et qui peut être vendue à d’autres pêcheurs battant pavillon d’un même Etat. Les navires de moins de 12 mètres en seraient exclus pour éviter le rachat des flottes artisanales par de gros pêcheurs industriels.

Les activités organisées en France dans le cadre de la semaine européenne de la pêche sont consultables sur le site internet www.ocean2012.eu/semainedelapeche.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP