Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Réforme de la politique commune des pêches : « Cette interdiction des rejets (...)

Réforme de la politique commune des pêches : « Cette interdiction des rejets est inapplicable en l’état »

Dernière mise à jour le dimanche 17 juin 2012

Article paru sur le site "La Voix du Nord" - vendredi 15 juin 2012
Visualiser l’article original



Réforme de la politique commune des pêches : « Cette interdiction des rejets est inapplicable en l’état »

La politique commune des pêches (PCP) est selon la commission pêche de l’UE un échec. Il y a encore trop de bateaux pour de moins en moins de poissons.

Il faut donc réformer la PCP. Sur la base des propositions de la commission, les ministres européens se sont mis d’accord sur un projet qui va maintenant être examiné par les députés. Éric Gosselin (photo), directeur de la CME (environ 55 chalutiers étaplois), nous dit ce qu’il en pense.

- Que pensez-vous de la décision des ministres européens d’interdire les rejets de poissons progressivement selon un calendrier à négocier ?

« Cette mesure d’interdiction des rejets reste préoccupante pour une flottille artisanale comme la nôtre qui est multispécifique au sens où on pêche diverses espèces de poissons. Prenez ce qu’on appelle les prises accessoires. Quand on cible une espèce (maquereau, merlan, etc), on remonte automatiquement d’autres poissons pour lesquels on n’a pas forcément de quotas. Ce qui veut dire que si on rentre à Boulogne avec, on est en infraction. En cas de contrôle, on risque gros. Donc, on rejette ce poisson.

Lire l’article complet sur La Voix du Nord ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP