Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Ramassage. De nouvelles techniques à l’essai

Ramassage. De nouvelles techniques à l’essai

Dernière mise à jour le mercredi 16 juin 2010

Le Télégramme.com - Samedi 12 Juin 2010



Ramassage. De nouvelles techniques à l’essai

En attendant une durable régression de la pollution, les collectivités sont appelées à retrousser leurs manches pour ramasser, inlassablement, les dizaines de milliers de tonnes d’ulves qui s’échoueront à nouveau sur les plages. Et à les épandre après traitement. Dans les Côtes-d’Armor, deux principaux sites de traitement d’une capacité globale de 35.000t (Lantic et Ploufragan) sont retenus. Cinq autres sites de stockage, plafonnés chacun à 3.650 tonnes d’algues par an, compléteront ce dispositif à Pluduno, Hillion, Plounérin, Pléven et Plélo, malgré l’opposition des maires concernés. Il reste fort à parier que ces sites connaîtront rapidement des problèmes de saturation.

Chalutage à Brest

Plusieurs nouvelles techniques de lutte contre les marées vertes sont à l’étude. Dans l’anse du Moulin-Blanc, à Brest, des essais de chalutage ont été menés. Les algues sont ensuite déversées dans une fosse marine de 20m de profondeur où le manque de lumière ferait qu’elles disparaîtraient.

Pompage en mer à Douarnenez

Plus au sud, à Douarnenez(29), on envisage de pomper les indésirables en mer et de les traiter dans un nouveau site qui pourrait ouvrir l’an prochain, moyennant 1,5MEUR d’investissement financé principalement par l’État. En attendant, le ramassage sur le sable continue. Et les élus chargés de ce lourd dossier sont inquiets. Car la plate-forme de traitement ne peut recevoir que 2.000m³ d’algues vertes.

D.D.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP