Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Protéger les océans pour lutter contre le changement climatique

Protéger les océans pour lutter contre le changement climatique

Dernière mise à jour le mardi 7 septembre 2010

Article paru sur le site "Actualités News Environment" - Dimanche 05 Septembre 2010
Visualiser l’article original



Protéger les océans pour lutter contre le changement climatique

Le Secrétaire général de l’ONU, Mr Ban Ki-moon, a insisté vendredi sur la responsabilité collective mondiale de protéger les océans, en soulignant le rôle crucial de l’environnement marin pour le bien-être des êtres humains.

Le Secrétaire général de l’ONU, Mr Ban Ki-moon, a insisté vendredi sur la responsabilité collective mondiale de protéger les océans, en soulignant le rôle crucial de l’environnement marin pour le bien-être des êtres humains.

En effet, Mr Ban a déclaré lors de la Conférence internationale sur les océans Pacem in Maribus XXXIII, qui se déroule à Beijing, en Chine : « Nous devons préserver la productivité et les fonctions essentielles de l’écosystème des océans comme base d’un avenir prospère et durable pour tous ».

Aujourd’hui, il est plus qu’urgent de protéger les océans. Aussi, dans un message lu par la Secrétaire générale adjointe aux affaires juridiques, Patricia O’Brien, le Secrétaire général a noté que le thème de la conférence cette année, « Océans, changement climatique et développement durable », soulignait l’importance des océans et les nombreux bénéfices qui en sont tirés.

L’homme doit aux océans la moitié son de oxygène, la plus grosse réserve en eau de la planète ainsi que la régulation des climats. Il y puise de nombreuses matières premières. 70% de la planète est recouverte par les océans et les mers.

Mais aujourd’hui, la surface totale des aires maritimes protégées ne représente que 2% des océans. Pour assurer leur conservation, il faudrait étendre cette protection de 10 à 15%. Aussi, depuis les années 70, les écosystèmes marins ont diminués de 30%. 75% du stock de poissons commercialisés partout dans le monde sont surexploités ou exploités à leur maximum.

Les causes sont souvent la surexploitation des océans, la pollution des plages et fonds marins, la transformation des côtes sauvages en agglomération urbaine et industrielle, et enfin, la destruction des récifs de coraux ou des zones de reproduction dont dépendent les espèces marines.

« Peut-être le rôle le plus significatif joué par les océans est celui qu’ils jouent dans la régulation du climat mondial, produisant de l’oxygène et absorbant le dioxyde de carbone de l’atmosphère (...) Arrêter le déclin des écosystèmes côtiers, tels que les mangroves, les marais salants et les herbiers, peut permettre d’atténuer les effets négatifs du changement climatique tout en fournissant un grand nombre de bénéfices économiques et sociaux à des centaines de millions de personnes », a souligné Ban Ki-moon, dans un communiqué de presse.

Il a rappelé que les communautés côtières, en particulier les gens vivant dans les petits Etats insulaires en développement, étaient aux avant-postes du changement climatique.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP