Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Polluants chimiques : les Français moins exposés aux métaux qu’aux (...)

Polluants chimiques : les Français moins exposés aux métaux qu’aux PCB

Dernière mise à jour le mercredi 16 mars 2011

Article paru sur le site "Le Bien Public" - Lundi 14 Mars 2011
Visualiser l’article original



Polluants chimiques : les Français moins exposés aux métaux qu’aux PCB

(Relaxnews) - Si les adultes français sont peu exposés aux métaux, ils sont en revanche particulièrement exposés aux pesticides pyréthrinoïdes, généralement utilisés en agriculture, et aux polychlorobiphényles(PCB). Une étude sur les mesures de concentration biologiques de plusieurs polluants présents dans l’environnement ou l’alimentation, présentée par l’InVS lundi 14 mars, montre que la population française affiche des niveaux d’exposition bas aux 11 métaux dosés étudiés, soit des concentrations identiques à celles observées à l’étranger.

L’Institut de veille sanitaire (InVS) révèle ainsi que la concentration de plomb dans le sang a enregistré une baisse de 60% en France depuis la dernière étude réalisée chez des adultes en 1995. Les concentrations de cadmium, utilisé pour protéger l’acier contre la corrosion, sont également faibles et comparables à celles d’autres pays européens.

L’enquête montre par ailleurs que les niveaux de mercure dans les cheveux sont plus importantes en France qu’en Allemagne et aux Etats-Unis. Néanmoins, ils demeurent plus faibles qu’en Espagne. Selon l’InVS, cela s’explique par "la différence de consommation de poisson dans ces pays puisqu’il constitue le principal apport de mercure par alimentation".

Autre constat, si les Français sont peu exposés aux pesticides organochlorés, l’étude montre en revanche des niveaux très importants d’une substance issue du paradichlorobenzène, utilisée comme antimite ou comme désodorisant dans les toilettes.

De même, les adultes sont également confrontés à des niveaux élevés de pesticides pyréthrinoïdes et de PCB. Ces concentrations étant supérieures à celles relevées aux Etats-Unis et en Allemagne.

Cette étude a été réalisée grâce à la mesure de 42 biomarqueurs d’exposition, correspondant à des substances chimiques présentes dans l’alimentation ou l’environnement. Elle concerne 11 métaux, 6 PCB, et 3 familles chimiques de pesticides. Les métaux ont été dosés dans des prélèvements de sang, d’urine ou de cheveux chez près de 2.000 personnes âgées de 18 à 74 ans, alors que les pesticides et PCB ont été dosés chez près de 400 personnes habitant en France métropolitaine.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP