Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Pêcheurs du monde. L’Amérique du nord à l’honneur à Lorient

Pêcheurs du monde. L’Amérique du nord à l’honneur à Lorient

Dernière mise à jour le mercredi 23 mars 2011

Article paru sur le site "Le Télégramme" - Lundi 21 Mars 2011
Visualiser l’article original



Pêcheurs du monde. L’Amérique du nord à l’honneur à Lorient

Le festival « Pêcheurs du monde » revient sur les écrans du 24 au 27mars. Avec cette 3eédition, il s’ancre dans le paysage culturel lorientais. Interview de son président Alain Le Sann.

Cette 3e édition du festival Pêcheurs du monde est attendue. Êtes-vous surpris de cette notoriété ?
On savait qu’on était sur un créneau pris par personne. Il y a aussi un débat récurrent sur la pêche. On est regardé. Cette année, on a décidé d’une thématique plus axée sur l’Amérique du nord. On a décidé qu’il n’y aurait pas de jury et donc pas de récompense cette année. C’est juste un festival qui offre à montrer.

Quel est le regard porté par les cinéastes sur la pêche dans le monde ? La tendance est-elle à la « chronique d’une mort annoncée » ?
Je suis frappé par la contradiction entre le ressenti du grand public qui pense que la pêche dans le monde est en train de s’effondrer et ce que je vois sur les écrans. Il n’y a pas d’effondrement de la pêche. Il y a des signes d’alerte lancés par des scientifiques et la pêche s’adapte. L’exemple du thon rouge est emblématique. Tous les pêcheurs côtiers qui pêchent à la ligne en Méditerranée nous ont dit qu’ils n’avaient jamais vu autant de thon rouge. Ils sont petits certes ! Ce qui signifie que les mesures d’encadrement prises il y a deux ou trois ans portent déjà leurs effets.

Il y a donc eu des excès ?
Oui, la façon dont était gérée la pêche était un vrai scandale. Les gens ont eu raison de dénoncer cela.

Comment avez-vous conçu la programmation ?
Nous avons retenu 33 films, dont la moitié sur la pêche à la morue et sur les USA. Nous avons maintenu un film sur l’Afrique, l’Asie, l’Amérique latine. Chaque film peut être ramené à une dimension locale. On sent les mêmes approches aux USA qu’en France.

Quels sont les films à ne pas rater ?
« Phoques », un film canadien projeté jeudi en ouverture (à 20 h 30 au lycée Dupuy-de-Lôme, salle Ricoeur). Il a fait beaucoup de bruit au Québec. Il donne la parole aux pêcheurs. Il y aura un débat ensuite, en présence du réalisateur. « Skrida », vendredi soir sur la pêche à la morue face à l’industrie pétrolière. « Le dernier des Mohicans », samedi soir sur la pêche des grands fonds, avec un reportage sur le chalutier de la Scapêche Jack Abry II qui a fait naufrage récemment. Il y aura ensuite un débat en présence du réalisateur et du directeur de l’armement.

Pratique
Festival Pêcheurs du Monde à partir de jeudi. « Alamar » en avant-première demain à 20 h au Cinéville.
Tél. 02.97.21.15.63 ou www.pecheursdumonde.org

Propos recueillis par Sophie Paitier



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP