Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Pêche à pied. Robin des Bois dénonce un « pillage »

Pêche à pied. Robin des Bois dénonce un « pillage »

Dernière mise à jour le jeudi 1er septembre 2011

Article paru sur le site "Le Télégramme" - Mercredi 31 Août 2011
Visualiser l’article original



Pêche à pied. Robin des Bois dénonce un « pillage »

L’association écologiste Robin des Bois a encouragé, hier, « les familles et notamment les enfants à ne plus participer au pillage de l’estran et de la mer », à l’occasion des grandes marées annoncées jusqu’à vendredi. Selon l’association, la pêche à pied, « considérée comme une aubaine parce qu’elle est gratuite et comme un droit inné et intouchable, coûte très cher à la biodiversité. Le retournement d’une pierre détruit jusqu’à 70% de la biodiversité ».

Appel à la vigilance de la préfecture

Avec un coefficient de 110, le bord de mer morbihannais devrait attirer les amateurs de pêche à pied, particulièrement aujourd’hui et demain. La préfecture rappelle, à cette occasion, quelques conseils de prudence : vérifier les horaires de marées, consulter les prévisions météorologiques du jour (ne pas s’aventurer par temps de brouillard), prévenir son entourage, se munir d’un moyen de communication et/ou de signalisation, porter un équipement adapté (attention aux équipements du type cuissardes qui peuvent se révéler très handicapants dès lors qu’elles sont remplies d’eau), pêcher sur des endroits connus et fréquentés (les vasières mais aussi les bandes rocheuses discontinues peuvent se révéler particulièrement dangereuses à la montée des eaux), rester joignable et à vue des autres pêcheurs à pied, anticiper le délai qui sera nécessaire pour rejoindre la terre ferme et observer régulièrement le niveau des eaux, le mouvement des autres pêcheurs et l’évolution des conditions météorologiques (à l’arrivée d’un banc de brume regagnez sans délai la terre ferme).



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP