Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Parc marin. L’intégration du golfe fait des vagues à l’agglo

Parc marin. L’intégration du golfe fait des vagues à l’agglo

Dernière mise à jour le mardi 5 octobre 2010

Article paru sur le site "Le Télégramme.com" - Vendredi 1er Octobre 2010
Visualiser l’article original



Parc marin. L’intégration du golfe fait des vagues à l’agglo

Débats agités hier soir au conseil communautaire de rentrée. La question de l’intégration (ou non) du golfe au périmètre d’étude du projet de parc marin a opposé des courants contraires.

Deux courants opposés ont agité les eaux du golfe du Morbihan hier soir au conseil communautaire. La question qui a partagé les élus de Vannes Agglo est l’intégration du golfe au périmètre d’étude du projet de parc naturel marin du Mor-Braz.... S’il n’a pas de portée réglementaire, un parc naturel marin permet d’agir sur la protection des milieux marins et concentre des moyens pour des missions de conseils et de gestion et des actions telles que les inventaires maritimes ou la surveillance et les mesures de police de l’espace maritime. La mise à l’étude est conduite par les services de l’État et l’Agence des aires marines protégées sur un périmètre allant du Croisic à Quiberon, mais sans le golfe. La délibération(*) proposait donc aux élus de demander au préfet du Morbihan et au préfet maritime l’intégration du territoire du golfe au projet de parc naturel marin. Deux raisons avancées : le Schéma de mise en valeur (SMVM) qui couvre le golfe ne dispose pas des moyens que peut apporter l’agence et le projet de parc naturel régional (PNR) ne concerne que peu d’éléments relevant de l’espace marin stricto sensu...

« En doublon ! »

Dominique Pirio (Arradon) s’est immédiatement opposée à cette intégration : « Pour la lisibilité de chacun des projets, PNR et parc marin, il n’est pas opportun d’inclure le golfe dans la mission d’étude... Pour le golfe déjà doté d’outils, les moyens financiers et humains seraient en doublon avec un parc naturel marin ». François Goulard, président de Vannes agglo, estime pour sa part qu’il est « bizarre » d’exclure le golfe : « Pour la faune ou la flore, c’est le même milieu qui communique en permanence. Ça n’a pas grand sens de couper la mer en cet endroit. Le golfe, en matière d’écloserie, alimente le Mor Braz » ! Avis partagé par Yvon Nicolazic (Baden) : « Tout ce qui concerne le Mor Braz arrive dans le golfe. Les eaux qui rentrent dans le golfe viennent aussi bien de la Loire que de la Vilaine » ! Pour Josiane Boyce (Le Hézo), cette « bizarrerie » est aussi dommageable en terme d’image, mais l’élue voit aussi dans l’intégration du golfe un avantage en matière de sécurité : « Les mesures de police pourraient venir en appui au SMVM par exemple pour les excès de vitesse que celui-ci n’arrive pas à résoudre faute de moyens financiers ». « Contre nature », lance alors Hervé Pellois (Saint-Avé), qui voit là « une couche rajoutée au millefeuille ».

Débat sur la forme

Une autre débat, sur la forme cette fois, a fait des vagues. « Comment se fait-il que les autres communautés de communes n’ont pas été saisies ? », demande Joël Labbé. L’élu de Saint-Nolff souhaite que l’avis minoritaire soit aussi transmis. Véto de François Goulard : « Les assemblées délibérantes n’ont pas d’opinion minoritaire. Il y a une délibération qui approuve ou non et cela devient l’avis de l’agglo ! » Et Joël Labbéde rappeler : « Une délibération ? Non : c’est un voeu, que vous le vouliez ou non ».

Vote : 50 pour, 33 contre et une abstention.

Bertrand Le Bagousse



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP