Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Nouvelles de la mer Novembre 2021

Nouvelles de la mer Novembre 2021

https://www.manger-la-mer.org

Dernière mise à jour le mardi 9 novembre 2021

semaine 45

ENFIN !
Notre institut de la mer national ( L’Ifremer )
consent à s’occuper sérieusement de la seule huître réellement Européenne
l’Ostrea Edulis.


La seule huître qui existait en France et en Europe depuis des millénaires,
Les premières réglementations concernant l’huître plate datent de François premier et de Louis XIV.
Mais ce fût réellement Napoléon III qui en 1852 instaura les "concessions maritimes, et signe un décret de 287 articles réglementant la pêches des huîtres plates et de leur protection pendant leur reproduction les mois "sans R"

Bref c’était avant, quand les gens (pas les plus pauvres) mangeaient des huîtres, par ce qu’ils aimaient cela, il faut dire qu’ils n’avaient pas tort, les ostrea edulis, c’est franchement délicieux, et suivant le sol où elles étaient élevées elles prenaient des goûts, des saveurs, des arômes différents, que les gens ne peuvent plus connaître, puisque l’huître plate à pratiquement disparue de nos tables !

Pourquoi :

La principale raison (mais pas la seule) c’est la découverte d’une huître de laboratoire, plus facile à élever, plus facile à vendre toute l’année, et surtout une énorme publicité, assurant qu’elle est meilleur, moins chère, que toutes les autres huîtres connues. La machine commerciale en marche, les grandes surfaces se goinfrent d’un nouveau marché, exigent qu’on leur fournissent plus de ces huîtres, pas chères, pas très bonnes, mais abordables pour leur clientèle !
Cette huître triploïde doit inonder le marché, et enfin mettre fin à la terrible mortalité des juvéniles qui déciment les stocks d’années en années !

Pendant ce temps là, heureusement, les ostréiculteurs traditionnels : veillent sur la meilleur des huîtres du monde, l’huître plate Ostrea edulis. Et continuent à desservir quelques grandes tables de France (et d’ailleurs) avec des chefs de cuisine qui croient toujours en la merveilleuse huître plate.
De plus ils restent quelques dizaines de milliers de gourmets amateurs de l’huître plate, qui préfèrent manger seulement quelques fois par an des "excellentes huîtres plates", que de manger souvent des " huîtres triploïdes" qui n’osent même pas dire leur nom (absence totale d’étiquetage adéquat)

Ces mêmes ostréiculteurs :continuent à produire , une huître creuse (Crassostrea gigas), naturelle et donc NON triploïde,
pour les consommateurs qui mangent exclusivement du naturel, certains ostréiculteurs essayent aussi, de retrouver de l’huître Portugaise, qui existe encore en gisements sauvages ( Crassostrea angulata, les huîtres creuses portugaises)

On lira avec intérêt :un article de Christian de Longcamp,

dans"L’huître en questions". Éditions les Ateliers d’Argol) 979-10-94136-00-3
Mais aussi la charte :
des ostréiculteurs traditionnels :

https://www.manger-la-mer.org continuera à vous informer sur le sujet de l’huître plate, au fur et à mesure que les langues se délieront, et que les chercheurs auront la faculté et les fonds nécessaires pour que renaisse vraiment l’huître plate (ostrea edulis) en France et en Europe.
_.
N’oubliez pas de commander vos huîtres Naturelles Plates ou Creuses, pour Noël :


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP