Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > La recherche océanographique se met à flot en Méditerranée

La recherche océanographique se met à flot en Méditerranée

Dernière mise à jour le mardi 7 février 2012

Article paru sur le site "Les Echos" - Lundi 06 Février 2012
Visualiser l’article original



La recherche océanographique se met à flot en Méditerranée

Paul Molga

La course à la taille critique est aussi l’affaire de la recherche. Plusieurs laboratoires du CNRS, de l’IRD et des universités d’Aix-Mar-seille et de Toulon-Var vont réunir leurs équipes pour disposer « de la force de frappe nécessaire à la participation à de grands chantiers océanographiques », selon Richard Sempere, directeur de ce nouveau pôle, opérationnel depuis le 1 er janvier. Baptisé « Mediterranean Institute of Oceanography » (MIO), il regroupera 220 chercheurs et ingénieurs plus une soixantaine de doctorants, spécialisés dans la biologie, l’écologie, la physique, la chimie, la biogéochimie et la sédimentologie du milieu marin. « Nous voulons modéliser la circulation océanique et le fonctionnement des écosystèmes marins, et mieux comprendre les interfaces à la fois continentales et atmosphériques », explique le chercheur.

La taille du pôle lui permettra de contribuer à des campagnes océanographiques majeures en Méditerranée, comme le chantier Mistrals sur l’impact des changements climatiques, et le programme d’observation des masses d’eau Moose.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP