Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > La mer monte mais les terres arctiques se relèvent

La mer monte mais les terres arctiques se relèvent

Dernière mise à jour le mardi 1er mars 2011

Article paru sur le site "20 Minutes" - Vendredi 25 Février 2011
Visualiser l’article original



La mer monte mais les terres arctiques se relèvent

CLIMAT - La fonte des glaces entraîne une remontée des terres polaires...

Les scientifiques s’accordent tous à dire que le niveau des mers va monter dans les cinquante prochaines années, jusqu’à cinq mètres dans certaines régions du globe. Mais ils découvrent aujourd’hui que le niveau des terres peut aussi monter : dans les régions arctiques qui perdent leur glace, les continents se relèvent.

Une montée inégale du niveau des mers

Présentées au congrès de l’Association américaine pour l’avancement de la science (AAAS) à Washington, les conclusions des scientifiques prévoient une montée inégale du niveau des mers selon les régions en fonction de la réaction des côtes et des courants marins au réchauffement climatique. « Quand une glaciation se termine, les terres qui ont été écrasées par les glaciers se relèvent, explique Jeff Williams, géologue à la Commission géologique des Etats-Unis. Après un certain temps, elles cessent de monter et redescendent, comme une balle qu’on a lancée par terre rebondit puis retombe. Dans les régions où la glaciation est terminée depuis peu, comme dans le nord de l’Amérique du Nord, les terres sont encore en train de remonter. »

A l’inverse, en Louisiane les terres s’affaissent. Le système de digues et barrages entourant la Nouvelle-Orléans a rendu impossible les crues naturelles nécessaires pour alimenter les marécages en sédiments. Résultat, la Nouvelle-Orléans s’est enfoncée d’environ 50 cm ces 60 dernières années et près de 5.000 kilomètres carrés d’îles côtières et de marécages ont disparu en Louisiane depuis les années 1930, selon Worldwatch Institute.

Les côtes arctiques, même si elles bénéficieront de leur remontée, devraient toutefois être plus exposées à l’érosion : « Les glaces protégeaient les côtes contre les tempêtes. Il y aura plus d’érosion quand l’Arctique sera complètement libre de glace, en 2050. Des villages en Alaska ont déjà été évacués à cause de l’augmentation de l’érosion », précise Jeff Williams.

A.C.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP