Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > La mer continue de ronger la côte

La mer continue de ronger la côte

Dernière mise à jour le lundi 14 mars 2011

Article paru sur le site "Sud-Ouest" - Vendredi 11 Mars 2011
Visualiser l’article original



La mer continue de ronger la côte

L’hiver laissera probablement le souvenir d’un hiver long, froid dans ses deux premiers mois, humide et plus doux par la suite, mais certainement pas par ces accès de colère comme on a pu en connaître ces dernières années. Pourtant la plage océane en présente des stigmates particulièrement marquants. Les vagues de l’océan, aidées par les courants et la houle, ont en effet poursuivi, sinon accentué, leur inexorable travail de sape, faisant reculer le trait de côte de plusieurs mètres (près de 10 mètres en certains endroits ), au cours de ces derniers mois.

Des dégâts impressionnants
Un spectacle à la limite de la désolation pour les amoureux de la mer qui voulaient profiter du soleil de ce premier week-end de mars. Derrière les panneaux affichant l’arrêté municipal pris par le maire pour interdire l’accès à la plage pour des raisons de sécurité, - pas toujours respecté- , le vide…

L’aile sud du bâtiment abritant en saison estivale le poste de secours des CRS / MNS se retrouve aujourd’hui à un petit mètre du précipice. L’esplanade, et le muret de bois qui la bordait côté mer, ont disparu aux trois-quarts. La rampe d’accès vers le nord qui permettait notamment la descente des véhicules de secours vers la plage est réduite à sa plus simple expression. Quant aux flancs de la dune, dont le pied est directement attaqué par les vagues, ils sont jonchés des débris de barrières, brisées dans leur chute infernale.

Nouveau poste de secours
Beaucoup de travail en perspective pour la municipalité, pour la Communauté des communes, pour l’ONF. Il faudra en priorité rétablir les accès à la plage et sécuriser, sinon reconstruire en retrait le poste de secours. Mais auparavant, il faudra attendre les effets des prochaines grandes marées d’équinoxe pour lesquelles des coefficients supérieurs à 110 sont annoncés.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP