Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière

Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière

Dernière mise à jour le lundi 16 avril 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 13 Avril 2018
Visualiser l’article original


De nombreux bâtiments conchylicoles ont été reconvertis en résidence sur le littoral. Pour les jeunes éleveurs, les places manquent. La Région et la filière s’allient pour contrer le phénomène.

La côte bretonne attire toutes les convoitises et les élevages conchylicoles ne font pas exception. Bien souvent, les exploitations possèdent un bâtiment à deux pas de leur parc de coquillage. Idéal pour les particuliers à la recherche d’une résidence les pieds dans l’eau. Alors, pendant longtemps, beaucoup d’éleveurs sur le départ ont préféré leur vendre à prix d’or plutôt que de transmettre à d’autres professionnels, pour des montants deux à trois fois inférieurs. La loi littorale interdit pourtant de transformer les élevages en résidence mais les propriétaires misent sur une dérogation des pouvoirs publics.

Trois installations recalées

Résultat, dans le Morbihan, où le phénomène est très accentué, 10 à 20 % des bâtiments conchylicoles ont disparu en vingt ans. Un vrai problème pour les communes, qui ont ainsi vu partir une activité participant à leur vitalité. Le phénomène est aussi problématique pour les jeunes exploitants. « On se retrouve sans espace pour les installer », constate Philippe Le Gal, président du Comité de conchyliculture de Bretagne Sud. L’année dernière, sur sept demandes d’installation, quatre seulement ont pu être satisfaites.

Si nous ne faisons rien, dans dix ans, nous pouvons tout perdre.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP