Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Recettes > TUTOS - Comment faire ? > Homard - Comment le découper et le préparer à la cuisson ?

Homard - Comment le découper et le préparer à la cuisson ?

Dernière mise à jour le mercredi 4 septembre 2019

Je vais essayer de vous apprendre les gestes simples pour découper correctement un homard, sans le faire souffrir inutilement.


Homard - comment le découper et le préparer à la cuisson ?

Comment mieux qu’en images, expliquer la façon de faire ?

- Découper un homard ne nécessite pas de force particulière ni de matériel particulier, mis à part un bon couteau de cuisine bien pointu et tranchant.
- Pour le découper, il suffit de suivre la méthode ci-dessous :
.

Munissez-vous d’un torchon et d’un grand couteau de cuisine, posez le homard sur une planche à découper et saisissez-le comme ceci
.

Posez la pointe du couteau là
.

Appuyez bien fort pour percer la carapace et tuer votre homard
.

Commencez à découper le coffre (thorax)
.

Finissez de découper le coffre
.

Maintenez le coffre avec votre torchon et commencez à découper le corps
.

Coupez la queue également
.

Mettez votre homard sur le dos et commencez à découper les chairs
.

Coupez consciencieusement jusqu’en bas
.

Ecartez les deux côtés sans brutalité
.

Tirez les deux côtés du coffre
.

Détachez-les
.

Détachez les pinces en les tordant légèrement
.

Coupez les bracelets en caoutchouc qui entourent les pinces, vous ne risquez plus rien !
.

Avec un maillet, ou à défaut un rouleau à pâtisserie, brisez les pinces mais sans les écraser
.

La découpe est terminée
.

Si vous les cuisez au barbecue, il est nécessaire de passer un léger film d’huile d’olive sur les chairs avec un pinceau
.

Toujours avec un pinceau, passez également un peu d’huile d’olive sur les carapaces


Votre homard est maintenant prêt pour la cuisson

- pour moi, la cuisson idéale est celle qui se fait dans une cheminée sur un feu de bois (voir la recette "Homard breton grillé (petit bleu)"),
- mais la cuisson au barbecue convient également.
- à défaut, on peut très bien se régaler d’un homard cuit sous le grill de son four !
.
- préférer toujours le homard breton dit "petit bleu" qui est le meilleur !
- ensuite, par ordre de préférence, celui des côtes normandes, l’irlandais, ou l’écossais.
.
En tout état de cause, je vous recommande de choisir un homarus gammarus ou homard européen, si possible de moins de 800 g.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP