Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Environnement. Le combat des associations

Environnement. Le combat des associations

Dernière mise à jour le lundi 27 juin 2011

Article paru sur le site "Le Télégramme" - Jeudi 23 Juin 2011
Visualiser l’article original



Environnement. Le combat des associations

La coordination régionale « Marées vertes » s’est réunie ce week-end dans la commune, à l’initiative d’André Ollivro et Yves-Marie Lelay, fers de lance du mouvement associatif breton.

L’ASPF, Eau et Rivières ou encore Les Verts participaient à cette séance. L’objectif annoncé était de faire un tour d’horizon sur le fléau des algues vertes, des problèmes de santé publique qui en découlent et l’organisation d’actions.

Un même constat

Venus de l’ensemble des départements bretons, du littoral et du centre, les participants ont fait un constat identique : « La situation n’évolue pas dans le bon sens et se dégrade même dans certains secteurs. La situation des personnes détachées que sont les travailleurs au ramassage, au transport, élimination, au compostage, ainsi que celle des riverains, reste l’un des soucis majeurs de la coordination, qui souhaite que les mesures envisagées par l’État soient enfin mises en oeuvre, à savoir la protection, le suivi médical et donc l’ensemble des préconisations ». Sur le plan environnemental, André Ollivro et Yves-Marie Lelay ont évoqué le fait que « les pollutions des cours d’eau, ruisseaux et lacs, les destructions des zones humides sont devenues monnaie courante et poseront dans un futur proche le souci de l’approvisionnement en eau potable de qualité ».

Le préventif doit passer avant le curatif

L’aspect préventif est par ailleurs la priorité de la coordination. « Pour arriver à éradiquer le phénomène, la coordination regrette qu’il passe bien souvent au second plan au profit du volet curatif. Les demandes d’extensions d’élevage fleurissent en Bretagne, le système herbagé qui est une solution préconisée est mis à mal et le développement de l’agriculture bio peu encouragé. Les aides nous semblent mal orientées et surtout sans contraintes réelles de résultats. De plus, malgré les recherches (Ifremer) et études menées depuis plus de trente ans, certains pour échapper à leurs responsabilités continuent de nier la relation algues vertes - nitrates d’origine agricole ». Les protagonistes ne mâchent pas leurs mots. « Sur le plan curatif, des sommes faramineuses ont été englouties avec, comme témoin de l’échec de ces plans locaux successifs, le spectacle accablant de nos plages verdoyantes. Les méthodes de ramassage restent dévastatrices, les lieux de stockage et de compostage bitumés mal maîtrisés.

Rassemblement festif en septembre

Le collectif a donc décidé, afin de continuer la sensibilisation de la population et d’interpeller les élus, d’organiser une action sur la commune. Après Hillion en 2009, Sainte-Anne-la-Palud en 2010, le site de la baie de Fouesnant a donc été choisi pour accueillir le prochain rassemblement festif en septembre2011 et une délégation des associations a demandé à rencontrer prochainement la municipalité pour mettre en place l’organisation de ce rassemblement.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP