Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Crise de la filière conchylicole en Hérault : le président du Conseil général (...)

Crise de la filière conchylicole en Hérault : le président du Conseil général exonère les conchyliculteurs des redevances portuaires

Dernière mise à jour le jeudi 10 juin 2010

Secteur Public.fr - Mardi 8 Juin 2010



Crise de la filière conchylicole en Hérault : le président du Conseil général exonère les conchyliculteurs des redevances portuaires

Communication du Département de l’Hérault du 20 mai 2010 - Développement économique et emploi

Depuis 2007, la conchyliculture est frappée tant au niveau local qu’au niveau national par un phénomène de surmortalité des huîtres qui met en péril la survie de nombreuses entreprises sur le bassin de Thau. Les dernières études réalisées en 2009 montrent que le phénomène semble s’installer durablement.

Conscient de la situation difficile dans laquelle les conchyliculteurs héraultais semblent plongés (importance des charges sociales et d’exploitation, recettes limitées, rentabilité des entreprises mise à mal par leurs charges fixes), André VEZINHET, président du Conseil général, député, a décidé de maintenir le soutien du Département aux professionnels en les exonérant des redevances portuaires perçues ou à percevoir, au titre de l’année 2009, par les gestionnaires de ses ports conchylicoles.

Au-delà de ce nouveau dispositif, le Département soutient les conchyliculteurs, notamment au travers des aides exceptionnelles (1 M€ en 2008 dans le cadre du dispositif des calamités agricoles) ou encore en accompagnant financièrement les différents programmes de recherche conduits par la Section Régionale Conchylicole de Méditerranée et l’IFREMER pour tenter de trouver des solutions à cette crise sans précédent (107 000 € en 2009 pour 2009-2010).



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP