Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Les espèces > Crustacés > Crabe vert Atlantique ou crabe enragé

Crabe vert Atlantique ou crabe enragé

Carcinus maenas

Dernière mise à jour le vendredi 4 octobre 2019

C’est un petit crabe commun bien connu des pêcheurs à pied sur le littoral ouest ; ses couleurs vives, sa pugnacité et sa voracité sont étonnantes.


Crabe enragé en marche
Nom scientifique international (obligatoire sur l’étal)
Carcinus maenas
Nom usuel Crabe vert, crabe enragé
Noms régionaux Dada, chancre, cran, glazib
France Crabe vert
Royaume-Uni Green crab, common shore crab
Allemagne Dwarslöper, Strandkrab
Italie Granchio
Espagne Cangrejo verde, cambaro
Portugal Caranguejo-verde
Classe Malacostraca
Ordre Decapoda
Famille Carcinidae
Description Carapace plus large que longue,couleur verte jaunissante, dessins blancs, face ventrale plus claire, jaune ou orange, voire rouge
*****
Taille commune relevée 3 à 4 cm
Taille maximale à l’âge adulte 9 cm
Durée de vie maximale relevée
*****
Distribution géographique Océan Atlantique Est, Méditerranée Ouest, invasif ailleurs
Habitat Ce crabe vit aussi bien dans le sable que sous les rochers, avec des températures allant de 0 à 30°, et même hors de l’eau durant 15 jours pourvu que l’endroit soit frais et humide
On le trouve aussi dans les estuaires car il s’habitue à une faible salinité sans problème majeur
Il aime beaucoup également les fonds sablo-vaseux
Comme presque tous les crabes, il se tient à l’abri sous un "caillou" ou dans une faille, mais le plus souvent près de la sortie où il guette la moindre proie !
Profondeur habituelle De 0 à 60 m
Sédentaire non
Pélagique La femelle grainée migre au large, au plus profond, pour trouver une température stable
*****
Maturité sexuelle 1 à 2 ans
Reproduction reproduction sexuée, copulation juste entre la mue et le durcissement de la carapace de la femelle, qui garde ses oeufs quelques semaines puis largue les larves planctoniques "Zoé" devenant à terme de minuscules crabes qui tombent au fond et se développent jusqu’à l’âge adulte.
*****
Habitudes alimentaires Le crabe vert est omnivore
Il est muni d’une pince déchiqueteuse ou broyeuse, l’autre tenant ce qu’il mange
C’est un opportuniste, il peut manger : mollusques (jeunes), vers, crevettes, poissons, oeufs ou larves, algues
*****
Prédateurs Poissons, autres crustacés, seiches , pieuvres, Mouettes, Goélands, pieuvresl ’Homme
Mode de pêche Casiers
État de la ressource évaluée équilibrée
*****
Qualités gustatives Le crabe vert n’est pas mauvais, mais n’a pas un goût très affirmé, il peut être bon dans des potages ou consommés
Informations nutritionnelles
*****
Aquaculture (Élevage)
Pays d’origine
*****
Le saviez-vous ? ce crabe est très souvent parasité par des bryozoaires qui s’installent dans ses branchies, d’autres petits crustacés lui ponctionnent son sang, et enfin des balanes, se fixent sur les plus gros, qui muent moins souvent
On reconnait leur sexe comme pour les autres crabes, onglet triangulaire sur l’abdomen pour le mâle et arrondi pour la femelle

Crabe vert ou enragé (dessous)

Remarques d’ordre général :

- ce crabe vif et gourmand est combattu par les ostréiculteurs, car gros consommateur de naissains d’huîtres, de moules ou de palourdes.


Utilisations culinaires :

- soupes ou bisques, seuls ou mélangés avec d’autres espèces, dans la soupe de poissons notamment.


Cuisson :

Le crabe enragé peut être cuit de deux manières :
- à la poêle, dans un peu d’huile bien chaude après avoir été coupé (en deux ou quatre) pendant environ 6 à 8 minutes sur feu vif en le tournant et le retournant.
- à l’eau salée, ou dans un bouillon de légumes pour une bisque, avec des étrilles par exemple, ne pas dépasser 18 minutes.


Bibliographie et liens :

- Jean-Claude Quéro et Jean-Jacques Vayne
Fruits de mer et plantes marines des pêches françaises
Editions Delachaux et Niestlé Ifremer
.
- Doris
DIDIERLAURENT Sylvie, BERTONCELLO Danièle, NOËL Pierre, LAMARE Véronique in : DORIS, 19/09/2017 : Carcinus maenas (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr/ref/specie/719
.
- Sophie Rozen-Faou et André Rozen
Crustacés de nos côtes Atlantique, Manche, Méditerranée
ISBN 978-2-84833-178-2



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP