Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Conservatoire du littoral - Jérôme Bignon, député de la Somme, réélu président (...)

Conservatoire du littoral - Jérôme Bignon, député de la Somme, réélu président du conseil d’administration

Dernière mise à jour le jeudi 3 mars 2011

Article paru sur le site "Hélices News Magazine" - Mercredi 02 Mars 2011
Visualiser l’article original



Conservatoire du littoral - Jérôme Bignon, député de la Somme, réélu président du conseil d’administration

Le conseil d’administration du Conservatoire du littoral, lors de sa réunion qui s’est tenue jeudi 24 février 2011 au ministère de la culture et de la communication, à Paris, a élu pour président M. Jérôme BIGNON, député de ...

... la Somme et président sortant, à l’unanimité de ses membres. Nicolas ALFONSI, président du conseil de rivages de la Corse, et Maud FONTENOY, personnalité qualifiée, ont été reconduits aux fonctions de vice-présidents.

Sous la présidence de séance du sénateur Nicolas ALFONSI, doyen, président du conseil de rivages de la Corse, l’élection du nouveau président s’est déroulée en présence de Mme Odile GAUTHIER, directrice de l’eau et de la biodiversité au ministère de l’écologie, du développement durable, du transport et du logement, représentante du ministère de tutelle au conseil d’administration du Conservatoire.

Cette réunion du conseil revêtait une importance toute particulière puisqu’elle intervenait, certes, au terme normal du mandat de trois ans de ses membres mais, aussi, dans une composition différente de la précédente mandature, la composition du conseil ayant été modifiée par la loi du 12 juillet 2010, dite « Grenelle II », et par le décret du 22 février 2011, passant de 30 à 34 membres.

L’arrêté ministériel du 22 février 2011 a ainsi désigné les nouveaux membres du conseil, conformément à ces nouvelles règles. Le premier collège, composé des représentants des ministères de tutelle, des personnalités qualifiées désignées par le ministre de l’écologie et du représentant du personnel de l’établissement, a vu le nombre de ses personnalités qualifiées augmenter de 3 à 5 ; à ce titre, Gérard D’ABOVILLE, président du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques, représentant les organisations d’usagers du littoral, et Olivier LAROUSSINIE, directeur de l’Agence des aires marines protégées, rejoignent le nouveau conseil d’administration.

Le second collège, composé d’élus, voit également sa composition évoluer : aux neuf présidents de conseils de rivages, aux trois députés et aux trois sénateurs désignés par l’assemblée à laquelle ils appartiennent, s’ajoutent désormais deux représentants des communes ou groupements de communes gestionnaires d’espaces naturels littoraux, désignés par l’association des maires de France (AMF) : Jean-Charles ORSUCCI, maire de Bonifacio et vice-président de l’Assemblée de Corse, rejoint Yvon BONNOT, président de l’ANEL et maire de Perros-Guirec, jusqu’alors membre du conseil d’administration en tant que personnalité qualifiée.

Le conseil d’administration du Conservatoire du littoral, ainsi renouvelé et complété, peut poursuivre sa mission de protection du littoral, dans la perspective du 40e anniversaire de l’établissement. Jérôme BIGNON, son président, exprimant sa grande satisfaction du renouvellement de la confiance qui lui est accordée à l’issue de sa réélection, a rappelé l’importance de cet établissement public qui, tout en restant de taille modeste, accomplit une mission spécifique d’intérêt national, pour la protection du littoral français, en métropole et outre-mer ; il apporte une sorte de garantie ultime à cette protection.

En effet, si un ensemble de moyens législatifs, réglementaires, contractuels et économiques destinés à la préservation du littoral existent, l’expérience a démontré qu’ils n’étaient pas toujours suffisants et que l’ensemble de ces mesures serait fragilisé sans la possibilité, lorsque c’est nécessaire, d’agir par acquisition en pleine propriété en vue de garantir définitivement la protection de certains espaces et leur mise à la disposition du public, ce qui est le rôle premier du Conservatoire du littoral.

Le président a tenu aussi à remercier l’administration de l’établissement, services centraux et délégations de rivages, qui a su préparer et mettre en oeuvre les décisions du conseil d’administration au cours de son mandat précédent et dont il a salué l’engagement dans cette belle cause, tant pour les acquisitions que pour la mise en place et le suivi de la gestion des sites, avec les nombreux partenaires de l’établissement. Il a manifesté l’intention de poursuivre avec toujours plus d’énergie et de conviction dans cette voie, la protection du littoral donnant prise sur la plupart des évolutions du monde actuel dont il est une sorte de révélateur physique, côté terre et côté mer.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP