Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Concarneau - Un colloque international au laboratoire

Concarneau - Un colloque international au laboratoire

Dernière mise à jour le jeudi 1er septembre 2011

Article paru sur le site "Ouest-France" - Jeudi 1er Septembre 2011
Visualiser l’article original



Concarneau - Un colloque international au laboratoire

Le laboratoire de biologie marine accueille pendant deux jours une cinquantaine de personnes sur le thème des biotechnologies marines. Chercheurs et industriels veulent communiquer.

L’ancien directeur du laboratoire de biologie marine, Yves Le Gal a beau avoir pris sa retraite, il continue cependant à traverser la passe du Cabellou pour venir prêter mains fortes à ses anciens collègues.

Pendant deux jours, il participe à l’organisation d’un colloque sur les biotechnologies marines. Ou plus exactement, sur la manière de concilier les attentes des industriels, avec les travaux des chercheurs. « Attention, il ne s’agit pas de pomper les idées des autres, certifie Yves le Gal. Mais de motiver les industriels sur l’utilisation possible des organismes marins dans des domaines aussi variés que l’alimentation, les produits pharmaceutiques, la cosmétique, la santé... »

Le venin des cônes

Yves Le Gal est intarissable sur le sujet. Il raconte par exemple comment des chercheurs avaient trouvé le moyen de fabriquer du fromage à partir d’une enzyme de la roussette. « 90 % de la biodiversité se trouve dans les océans. Quatre à cinq médicaments issus d’organismes marins, sont déjà sur le marché. » Comme ce médicament fabriqué à partir du venin mortel des cônes tropicaux qui sert aux anesthésies, ou des médicaments contre le cancer à partir d’éponges...

L’actualité liée à la résistance de plus en plus grande des antibiotiques conforte les chercheurs dans leurs travaux. « L’océan regorge de champignons qui pourraient certainement remplacer les antibiotiques. Mais c’est aujourd’hui qu’il faut s’y mettre. »

Parmi les intervenants, le laboratoire a invité Alejandro Mayer de l’université de Chicago (USA). Cet Argentin est une sommité dans la fabrication des médicaments à partir d’organismes marins. Adrianna Ianora travaille à la station zoologique de Naples (Italie), elle est venue parler du potentiel des micro-organismes dans l’industrie pharmaceutique. Jean-Dominique Wahiche, du Museum d’histoire naturelle, a abordé les droits de la propriété intellectuelle, tandis que Françoise Denis (Concarneau) a parlé de son travail de création d’une banque de données des poissons et des mollusques, indispensable à la traçabilité des espèces.

Le colloque était organisé sous l’égide du programme européen Biotecmar, qui s’étale sur 3 ans.

Isabelle JÉGOUZO



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP