Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Bugaled Breizh : un avocat affirme détenir de nouveaux éléments

Bugaled Breizh : un avocat affirme détenir de nouveaux éléments

Dernière mise à jour le mardi 28 juin 2011

Article paru sur le site "Le Parisien" - Jeudi 23 Juin 2011
Visualiser l’article original



Bugaled Breizh : un avocat affirme détenir de nouveaux éléments

L’avocat du fils d’un des cinq marins morts dans le naufrage du Bugaled Breizh le 15 janvier 2004 a demandé à être reçu par les juges d’instruction nantais pour leur présenter de nouveaux éléments dans le dossier, a-t-il indiqué jeudi à l’AFP.
"Nous disposons d’éléments suffisants pour demander la mise en examen du commandant d’un sous-marin", a affirmé l’avocat parisien Dominique Tricaud, sans préciser le nom et la nationalitédu sous-marin en question.

"Nous en réservons la primeur aux juges d’instruction", a-t-il expliqué.
"Nous n’en sommes pas au stade des preuves mais des indices concordants qui justifient une mise en examen", a-t-il relevé, sans vouloir en dire davantage.

Son client, Thierry Le Métayer, a affirmé que son avocat détenait les preuves de l’implication du sous-marin britannique de la Royal Navy "Le Turbulent", rapporte jeudi le quotidien régional Le Télégramme.

Il avait déjà mentionné à plusieurs reprises auprès de l’AFP le nom du sous-marin britannique qui, selon l’enquête, était à quai pour réparation le jour du naufrage.
Par ailleurs, selon Me Tricaud, "il va être difficile de ne pas redemander une audition de Michèle Alliot-Marie", ministre de la Défense au moment des faits.

Il y a "une sorte d’association de malfaiteurs des Marines, la France n’est pas forcément coupable, mais à tout le moins complice", a accusé l’avocat, indiquant que les juges d’instruction devraient le recevoir "probablement en juillet" et "au pire" en septembre.

Le Bugaled Breizh avait été retrouvé par environ 80 m de fond avec, déroulés côté bâbord, 140 mètres de câble supplémentaire comportant des traces de titane. Un élément qui, selon certains experts et les parties civiles, aurait pour origine un sous-marin qui aurait entraîné le navire par le fond.

L’incident pourrait également provenir d’un problème technique ou d’une croche (accident de pêche), selon d’autres experts.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP