17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Actualités de la mer > uîtres plates. Rares mais incomparables

uîtres plates. Rares mais incomparables

Dernière mise à jour le lundi 21 novembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 19 Novembre 2016
Visualiser l’article original


Les épizooties et les violentes tempêtes ont bien failli venir à bout des huîtres plates. Heureusement, quelques ostréiculteurs passionnés s’accrochent et l’Ostrea edulis, seule « huître indigène », sera cette année encore sur les tables des fêtes. En petite quantité seulement, car la « Bélon » se fait rare.

1. Natives de la baie de Quiberon et la rade de Brest. Représentant la cinquième génération d’ostréiculteurs installés sur la rivière de Crach (La Trinité 56), Renan Henry parle des « plates » avec passion : « Ça n’a rien à voir avec l’huître creuse, dont les naissains sont captés au sud de la Loire et les juvéniles élevées jusqu’à la taille adulte en Bretagne ».

« L’huître plate française est de souche bretonne. Elle est originaire de la baie de Quiberon. » Et dans une moindre mesure, de la rade de Brest.

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP