21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Rouget - A la poêle (photo)

Rouget - A la poêle (photo)

Dernière mise à jour le mercredi 5 septembre 2012



Ingrédients :

- 2 rougets par personne,
- 15 g de beurre baratté salé,
- 5 ml d’huile d’olive vierge,
- fleur de sel de mer, (qui peut être ajoutée par chacun en mangeant, mais qui n’est pas obligatoire)
- poivre.


Mode de préparation :

Attention : les rougets doivent être très frais !

- écaillez-les.
- ouvrez-les de l’anus aux ouïes, videz-les, grattez avec la pointe d’un couteau le sang accumulé dans l’abdomen ; certains d’entre vous conservent les foies, ils sont bons au goût, d’ailleurs presque tous les foies de poissons ont bon goût mais, contrairement aux idées reçues, ils ne font rien « au rouge de la sauce ».
- si vous avez des invités, laissez les têtes, sinon coupez-les (j’ai pris l’habitude de couper également les nageoires avec des ciseaux de cuisine, ainsi les poissons sont plus faciles à manipuler dans la poêle).
- passez les poissons sous un filet d’eau fraîche.
- essuyez-les soigneusement.
- poivrez-les extérieurement et intérieurement sans excès, ne les salez pas.
- mettez le beurre dans la poêle préalablement chauffée (au besoin servez-vous du témoin de chauffe de la plupart des poêles récentes, c’est très commode).
- baissez la source d’énergie jusqu’à ce que le beurre mousse.
- déposez les poissons, et laissez cuire à feu moyen jusqu’à ce que la peau devienne jaune ocre (environ 3 minutes) puis retournez-les délicatement (avec une spatule par exemple) ; si vous avez conservé les foies, mettez-les dans la poêle à ce moment là.
- comptez encore 3 minutes ; si vous avez des rougets de plus de 250 g vérifiez alors la cuisson en soulevant un peu la chair avec un couteau juste derrière la tête, la chair doit se décoller facilement.
- servez immédiatement sur des assiettes préalablement chauffées, couvrez-les de la splendide et délicieuse sauce rouge orangé.
Rouget à la poêle et sa sauce rouge

hmmm ..... la belle et bonne sauce !

Cette couleur de sauce ne peut être obtenue que si les rougets ont moins de 72h depuis leur pêche, et le foie ne fait rien à l’affaire, c’est uniquement la pigmentation de la peau du rouget qui produit cet effet ; un rouget pas très frais ne donne pas cette coloration intense !

Vous sentez ? Goûtez maintenant, vous ne serez pas déçus !

Quel accompagnement ?

- Pour moi rien, ou alors une bonne pomme de terre cuite à l’eau et salée à la fleur de sel.


Quel vin ?

- Bordeaux blanc,
- Pinot gris,
- Pouilly-Fuissé, etc ...

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP