29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > lPorcelaine, cochon ou grain de café

lPorcelaine, cochon ou grain de café

Dernière mise à jour le mardi 28 juin 2016

Ce petit coquillage a toujours été recherché par les collectionneurs, dont beaucoup de petites ou grandes filles, qui cherchaient des porcelaines pour faire des bijoux, colliers, bracelets et autres.



Ce coquillage habituellement appelé "grain de café" ou cochon, s’appelle aussi porcelaine !

- il s’agit d’un mollusque gastéropode, qui vit généralement parmi les algues, des endroits plutôt rocheux, sur des sables grossiers.

Deux espèces vivent même en Bretagne :
- la Trivia monacha reconnaissable par les trois gosses tâches brunes qu’elle porte sur son dos.
- l’autre, la Trivia artica seulement rose pâle ou brun clair, serait légèrement plus petite et ne dépasserait pas 1 cm.

Ce qui est certain c’est que ces petits gastéropodes carnivores se déplacent la nuit pour manger des ascidies dans le genre de celles-ci :

Botrylles tuniciers (ascidies) 2015 Trébeurden

A la saison de la reproduction la femelle dépose dans le manteau, ou tunique, des ascidies des petites capsules arrondies de coloration rouge orangé.

Trivia monacha (6 m/m)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP