21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Etrilles - Cuisson

Etrilles - Cuisson

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

L’étrille est certainement le crabe, parmi tous ceux du littoral français, dont la chair est la plus fine.
Il rebute bon nombre de consommateurs du fait de sa petite taille, ce qui est dommage car, avec un peu d’entraînement, cela se mange très facilement.
A titre personnel, je trouve que c’est tout simplement délicieux !



Les étrilles peuvent rentrer dans la composition du plateau de fruits de mer.


Ingrédients :

- 6 étrilles par personne (mâles et femelles mélangés, ne pas prendre les plus grosses),
- pain,
- beurre baratté salé,
- mayonnaise maison éventuellement.


Matériel pour chaque convive :

- un petit couteau pointu,
- une curette à crustacés,
- éventuellement un casse-noix,
- rince-doigts.


Méthode de cuisson :

- Faites bouillir de l’eau, comptez 1 fois et demi le volume de vos étrilles.
- Si vous préférez la saler, faites-le modérément, 20 g par litre.
- Brassez bien le sel dans l’eau.
- Mettez les étrilles dans l’eau bouillante, pattes vers le bas.
- Comptez très exactement 20 minutes, l’eau devant toujours bouillonner doucement.
- Égouttez immédiatement.
- Servez sans attendre, les étrilles sont tellement meilleures chaudes que froides !

Comment décortiquer vos étrilles ?



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP