23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Ver polychète (ver)

Ver polychète (ver)

Serpula vermicularis

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013



ver polychète (Serpula vermicularis)

Ce ver secrète un tube calcaire, cylindrique avec arêtes longitudinales.

- cet animal est toujours fixé sur un substrat dur.

- il mesure de 5 à 7 cm de long.

- il tire sa subsistance à l’aide de ses 70 filaments tentaculaires (genre de soies) de couleur vive jaune-orangé.

Quand le ver est dans son tube, ce dernier est fermé par un opercule calcaire coincé dans l’embouchure tronconique.
- malheureusement le déploiement des tentacules n’est visible que dans la mer et donc seulement par des plongeurs,
- néanmoins quelques aquariums marins sont susceptibles de permettre au grand public de les découvrir.

Quelques ouvrages rassemblant des dessins de peintres de la marine peuvent nous donner un aperçu tels que :
La biodiversité littorale vue par Mathurin Méheut (de Michel Glémarec)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP