30 avril : plozévet. Des milliers de lançons échoués sur la plage29 avril : Palourdes. Le compte est bon à Martin-plage27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin
Accueil > Actualités de la mer > Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée

Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée

Dernière mise à jour le vendredi 31 mars 2017

Article paru
sur le site "Ouestfrance" - 30 Mars 2017
Visualiser l’article original


L’Union européenne et sept pays de la Méditerranée se sont engagés jeudi 30 mars pour les dix prochaines années à suivre de près l’évolution des stocks de poissons, fortement menacés dans des eaux appauvries par la surpêche.

« Après des mois de négociations, la Commission européenne a sécurisé aujourd’hui un engagement sur 10 ans pour sauver les stocks de poissons en Méditerranée et protéger la richesse économique et écologique de la région », a annoncé l’exécutif européen dans un communiqué.

La Déclaration de Malte dite « MedFish4Ever » a été notamment signée par la Commission européenne, huit Etats membres côtiers de l’UE (Espagne, France, Italie, Malte, Slovénie, Croatie, Grèce, Chypre), sept pays tiers (Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Turquie, Albanie, Monténégro), la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (GFCM) et le Parlement européen.
.../...
Lire l’article complet …


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP