22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite »
Accueil > Actualités de la mer > "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de (...)

"Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²

Dernière mise à jour le lundi 11 juin 2018

Article paru sur le site "France-info :"
- 08 Juin 2018
Visualiser l’article original-20180608-[lestitres-coldroite/titre3]]


La Méditerranée deviendra-t-elle bientôt une mer de plastique ? WWF dénonce, dans un rapport alarmant, publié vendredi 8 juin, les "records de pollution qui mettent en danger les espèces marines et la santé humaine". On trouve 1,25 millions de fragments de plastique au km² dans la mer Méditerranée. Elle concentre 7% de tous les microplastiques, alors qu’elle ne représente que 1% des eaux marines à l’échelle du globe.

La mer Méditerranée "est la mer la plus fermée du monde", explique Isabelle Autissier, vendredi sur franceinfo. Pour la présidente de WWF France, "une goutte d’eau en Méditerranée quand elle va rentrer, elle va rester au moins un siècle. Donc, le fait qu’il y ait peu d’échanges favorise la concentration". Cette situation "montre, à une échelle réduite, l’effet dévastateur que le plastique peut avoir sur l’océan", estime la responsable de la branche française de l’ONG.

On a des centaines de millions de déchets et surtout des microdéchets", explique Isabelle Autissier. La présidente de WWF France précise même que ces microdéchets, "résultat de la décomposition des plastiques, sont extraordinairement nocifs puisqu’ils sont repris dans l’environnement".

Les plastiques mettent parfois jusqu’à 50 ans pour se dégrader. Le résultat est simple : "Quand vous mangez du poisson de mer, il y a du plastique." Cette substance "est cancérigène, c’est un perturbateur endocrinien, note Isabelle Autissier. Donc ça attaque toutes les grandes fonctions de l’organisme humain, la digestion, le cerveau, la reproduction"
Lignes de pêche et pots de fleur dans l’estomac

Les conséquences sur la faune et la flore sont catastrophiques. Au total, selon l’ONG, 134 espèces ont ingéré du plastique. Ce sont évidemment les poissons, mais aussi des oiseaux. En avril, un cachalot a même été retrouvé échoué sur une plage d’Espagne avec 9 mètres de ligne de pêche et deux pots de fleurs dans l’estomac. Par exemple, "les oiseaux vont se jeter sur des microparticules qui sont colorées et qui sentent la mer. Ils vont avoir l’impression d’avoir bien mangé et en fait ils n’ont rien mangé du tout et ils vont mourir de faim", décrypte Isabelle Autissier.

Les microplastiques se retrouvent également dans les moules, les crabes, les rougets. Ce sont des aliments par la suite consommés par les humains. Selon le rapport de WWF, un consommateur moyen de coquillages en Europe pourrait ingérer jusqu’à 11 000 morceaux de plastiques par an. Cette pollution coûte aussi très cher : près de 11 milliards d’euros par an, principalement pour la pêche, le tourisme et le nettoyage des plages.
Les ravages de l’activité touristique

La problématique s’aggrave pendant l’été. Avec 200 millions de touristes en plus en Europe, le nombre

Lire l’Article complet sur...-20180608-[lestitres-coldroite/titre3]]



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP