24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Truite de mer - Aux rosés des prés

Truite de mer - Aux rosés des prés

Dernière mise à jour le lundi 7 janvier 2013

La truite de mer sauvage est un poisson magnifique, dont la saveur de la chair a une finesse délicieuse. Malheureusement elle ne parvient sur nos côtes qu’en de très courts moments et n’est pas facile à pêcher !
On peut trouver ici ou là de la truite d’élevage mais, même quand elle est très bonne, la chair n’a pratiquement rien à voir avec celle du poisson sauvage.



Ingrédients pour 4 personnes :

- 1 à 2 truites suivant taille et poids,
- 1 sachet de court-bouillon,

- 800 g de rosés des prés (à défaut des champignons de Paris frais)
- 50 g de beurre baratté salé,
- persil frisé haché menu,
- sel de mer,

- poivre noir du moulin.


Mode de préparation :

Mettre vos assiettes à chauffer.

Parer votre truite :
- la vider,
- l’écailler,
- la laver et l’essuyer soigneusement.

- éplucher vos champignons,
- séparer pieds et chapeaux,
- émincer le tout finement.

- dans une sauteuse, faire suer les champignons émincés,
- ajouter un rien de beurre,
- cuire à feu vif 6 à 8 minutes (dans le cas des champignons de Paris 10 minutes), en les salant très peu vers la fin de la cuisson,
- réserver au chaud.

- dans un faitout (taille en fonction de celle de la truite), ou dans une poissonnière, diluer le sachet (ou une tablette) de court-bouillon dans l’eau nécessaire pour cuire les poissons,
- porter à ébullition,
- puis fermer la source de chaleur.

- déposer votre truite et compter 12 à 14 minutes suivant grosseur.

- pendant ce temps, faire fondre votre beurre,
- le laisser frémir,
- ajouter le persil frisé,
- laisser revenir 3 à 4 minutes,
- garder au chaud.

- à l’issue de la cuisson, lever les filets et retirer les peaux,
- servir à l’assiette sans oublier de déposer quelques grains de sel sur chaque filet (ou, si vous en avez de fleur de sel), mettre un peu de beurre persillé et des champignons sur chaque assiette.

C’est un mets succulent !


Quel vin pour accompagner ce plat ?

- Bordeaux blanc,
- Pinot gris.

L’abus d’alcool est dangereux pour votre santé. À consommer avec modération.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP