23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Troque jujube (coquillage)

Troque jujube (coquillage)

calliostoma ziziphynum

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013



Troque jujube (taille réelle = entre 2,5 et 3 cm)


- Il y aurait sur les côtes européennes soixante-dix sortes de troques (dont les gibbules) qui comportent, en plus du pied, 3 paires de tentacules (ou plus).

- la troque jujube photographiée ci-dessus mesure entre 2,5 et 3 centimètres.
- la coquille comporte de 3 à 13 spires suivant les sortes.

- ce sont des coquillages brouteurs qui mangent des micro-algues, des détritus.

- le sexe des troques est le plus souvent différencié (mâle et femelle).
- la fécondation est externe.

- ce sont des coquillages exclusivement côtiers.

à ma connaissance ils ne sont pas mangés ; cela tient probablement au fait que la chair en est très dure et le goût aigrelet !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP