12 mai : Rade de Brest. Les daurades royales repassent à l’attaque 10 mai : Lanvéoc. L’École navale attend 200 bateaux 5 mai : Bretagne. Les phares d’Iroise classés Monuments historiques 4 mai : Morbihan. 1,2 million de naissains de Saint-Jacques déversés en mer 30 avril : plozévet. Des milliers de lançons échoués sur la plage29 avril : Palourdes. Le compte est bon à Martin-plage27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Troque jujube (coquillage)

Troque jujube (coquillage)

calliostoma ziziphynum

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013



Troque jujube (taille réelle = entre 2,5 et 3 cm)


- Il y aurait sur les côtes européennes soixante-dix sortes de troques (dont les gibbules) qui comportent, en plus du pied, 3 paires de tentacules (ou plus).

- la troque jujube photographiée ci-dessus mesure entre 2,5 et 3 centimètres.
- la coquille comporte de 3 à 13 spires suivant les sortes.

- ce sont des coquillages brouteurs qui mangent des micro-algues, des détritus.

- le sexe des troques est le plus souvent différencié (mâle et femelle).
- la fécondation est externe.

- ce sont des coquillages exclusivement côtiers.

à ma connaissance ils ne sont pas mangés ; cela tient probablement au fait que la chair en est très dure et le goût aigrelet !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP