13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed
Accueil > Actualités de la mer > Tévennec. Retour littéraire en enfer

Tévennec. Retour littéraire en enfer

Dernière mise à jour le jeudi 26 avril 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 18 Avril 2018
Visualiser l’article original


Les portes de l’enfer - surnom du phare de Tévennec, fiché dans le raz de Sein - se sont entrouvertes, en 2016, pour Marc Pointud. Cet expert maritime en est revenu avec la volonté décuplée de restaurer le lieu. Elle transpire de son livre, « Lumière sur Tévennec ».

Ce sera, une fois les travaux réalisés, une résidence pour artistes. Mais, du 27 février au 5 mai 2016, la maison-phare de Tévennec fut le lieu de retraite de Marc Pointud. Durant 69 jours, cet expert en patrimoine maritime, aujourd’hui à la retraite, vécut son rêve : séjourner, et méditer, seul, sur l’un des îlots les plus inhospitaliers qui soit, Tévennec, rocher volontiers qualifié de maudit, barrant le raz de Sein, à environ 3,5 miles de la pointe du Van.

« Caillou mythique »

Pour Marc Pointud, cette quête personnelle se doublait d’un but, poursuivi au sein de son association, la société nationale pour le patrimoine des phares et balises : « Frapper un grand coup » pour alerter sur la nécessaire restauration du phare et déclencher du mécénat. La SNPPB est d’ailleurs, à ce jour, la seule association à qui l’État a confié la restauration d’un phare en mer, avec un droit d’occupation temporaire pour dix ans. Marc Pointud a gagné son pari et voulait « que ça se conclue par quelque chose, pour essayer de montrer en quoi ce caillou est mythique, sacralisé », explique-t-il. C’est chose faite, à travers un superbe livre, « Lumière sur Tévénnec » (*).

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP