18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Coquilles St-Jacques - Tapas de barbes

Coquilles St-Jacques - Tapas de barbes

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

Les tapas sont des amuse-gueule d’origine espagnole ; elles seraient nées en Andalousie ou au Pays Basque !
Mon propos n’est pas de départager ces deux contrées, mais plutôt d’ajouter à leur grand savoir "une subtilité bretonne" dans le monde des "tapas".



Ingrédients :

- 16 barbes de coquilles St-Jacques,
- 30 mini-craquelins


Mode de préparation :

A faire à l’avance :
- préparez vos barbes comme indiqué dans la recette "Coquilles St-Jacques - Cuisiner les "barbes" des coquilles St-Jacques.
- une fois préparées, vous pouvez les laisser refroidir ou tiédir, sous couvercle, sans problème.

C’est heure de l’apéritif !
- réchauffez la préparation doucement pendant une dizaine de minutes.
- tartinez vos craquelins.
- servez !

Pour respecter l’esprit "tapas", vous pouvez proposer des cure-dents en bois ou autres piques.


D’où vient le nom de tapas ?

"Tapa" signifie "couvercle".

Selon le site Tapas et Amuse-gueules de mon ami Michel, la légende veut qu’un aubergiste eut un jour l’idée de couvrir la carafe et les verres de ses clients d’une fine tranche de jambon, afin de les protéger de la chute des mouches !
Bien entendu le jambon fût mangé en même temps que le vin était bu. La tapa était née !

D’autres versions ou légendes existent mais celle-ci me plaît bien !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP