24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Sauce aux câpres (façon bretonne)

Sauce aux câpres (façon bretonne)

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

C’est Louis Le Cunff dans "Cuisine et gastronomie de Bretagne" aux Editions Ouest-France (1976) qui rappelle que cette sauce est probablement utilisée en Bretagne depuis le 15ème siècle.
Elle ressemble tellement à celle que faisaient mes parents quand je n’étais encore qu’un jeune enfant, que je vous la rappelle ici.



Ingrédients :

- 30g de beurre,
- 40 g de farine ordinaire,
- 350 ml du court-bouillon ayant servi à cuire le poisson,
- un jaune d’oeuf,
- 30 câpres,
- poivre.


Mode de préparation :

- Préparer un roux blanc (type béchamel) que l’on mouillera avec le court-bouillon ayant servi à cuire le poisson que l’on veut accommoder de la sorte.
- Poivrer légèrement, et ne surtout pas saler, le court-bouillon l’étant suffisamment !
- Avant de servir, la sauce étant hors du feu, faire une liaison à l’oeuf avec le jaune.
- Égoutter les câpres et les ajouter à la sauce en mélangeant bien, juste avant de servir.
- Attention à ne pas faire attendre trop longtemps cette sauce qui ne se réchauffe pas, du fait de l’adjonction d’un jaune d’oeuf.

Cette sauce s’utilise avec une sole en filet, un turbot, une plie, un colin, par exemple.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP