29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy
Accueil > Les espèces > Espèces méditerranéennes > Sar

Sar

Diplodus annularis, cervinus, puntazzo, vulgaris, sargus.

Dernière mise à jour le mardi 27 septembre 2016

Il existe 5 sars différents : le sparaillon commun, le sar à grosses lèvres, le sar à museau pointu, le sar à tête noire et le sar commun.
Ces poissons, bien que spécifiquement de Méditerranée et de Mer Noire, peuvent se trouver ici ou là dans l’Atlantique ; en effet, les changements climatiques amènent ce poisson à fréquenter la façade atlantique française, sans toutefois dépasser la Pointe St Mathieu (Finistère).
La fiche ci-dessous concerne le sar commun (diplodus sargus)


Nom usuel sar commun
Noms régionaux sarg, sarguet, pataclet, squirlu
Nom en anglais sargo breams
Taille commune relevée 20 à 30 cm
Taille maximale à l’âge adulte 55 cm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle 18 mois
Durée de vie maximale relevée
Profondeur habituelle
Sédentaire
Pélagique
État de la ressource évaluée
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
23 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite

Voir aussi le très bon site :


Habitats et habitudes alimentaires :

- les sars fréquentent généralement les prairies de zostères ou de posidonies, mais les sparaillons et le sar commun pénètrent aussi dans les lagunes saumâtres.
- les adultes sont carnivores (vers, crustacés, oursins, mollusques)

Notes et commentaires :

- le sar commun a une chair recherchée,
- par contre, le sparaillon ne semble pas avoir une chair estimée.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP