Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Saint-Brieuc. Une étude inédite sur la santé écologique de la baie

Saint-Brieuc. Une étude inédite sur la santé écologique de la baie

Dernière mise à jour le lundi 27 mai 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 24 Mai 2019
Visualiser l’article original

.


C’est une étude d’une ampleur inédite sur laquelle travaillent Anthony Sturbois, chargé de mission à la Réserve naturelle de la baie de Saint-Brieuc, et son équipe. Baptisée Restroph, elle vise à mieux connaître le fonctionnement de l’écosystème de la baie et son évolution ces 30 dernières années.
Qu’est-ce que l’étude Restroph, menée dans la baie de Saint-Brieuc ?

Démarré fin février, le programme de recherche Restroph, pour « réseaux trophiques », vise à mieux comprendre et connaître le fonctionnement de l’écosystème de la baie de Saint-Brieuc.

« 20 ans après la naissance de la Réserve naturelle, plusieurs questions se posent », explique Anthony Sturbois, chargé de mission scientifique à la Réserve. « Notamment en ce qui concerne les réseaux trophiques, ces chaînes alimentaires reliées entre elles au sein d’un écosystème ». Ce qu’on pourrait résumer par « qui mange quoi dans la baie ? »

Pourquoi Restroph est une étude d’ampleur et inédite pour la baie de Saint-Brieuc ?

Par les différents acteurs qu’elle implique, d’abord. L’étude, portée par la Réserve et Vivarmor Nature, est encadrée par l’Ifremer et l’Université de Bretagne-Occidentale. Y sont également associés la Station biologique de Roscoff, le Muséum d’histoire naturelle de Dinard, ou bien encore Agrocampus Ouest.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP