27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Rouille

Rouille

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012


La rouille a été très longtemps un "condiment régional".


La rouille est rarement indispensable, mais elle apporte "une touche du sud" à des mets qui s’en trouvent encore rehaussés !

A titre purement personnel, je pense qu’une soupe de poisson de bonne qualité peut très bien être servie sans rouille ; c’est en fait chaque convive qui décide s’il la mange avec ou sans la rouille.

Je dirais donc que la rouille n’est pas indispensable mais peut être un complément intéressant !

Il existe plusieurs recettes de rouille qui, toutes, partent de la confection d’une émulsion à l’huile d’olive à laquelle l’on adjoint du paprika qui lui donne une jolie couleur, puis de l’ail finement haché et du poivre de Cayenne.

Je vous invite quant à moi à vous rendre sur le site de l’un de mes amis qui vous donne la marche à suivre pour confectionner une bonne rouille.

Mais beaucoup d’auteurs revendiquent une autre formule dont l’émulsion est réalisée avec la chair d’une pomme de terre farineuse (bintje par exemple) qui semble être "l’une des authentiques" ;-) !
voir le site de Bertrand Simon.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP