12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Actualités de la mer > Remorquer un iceberg du Groenland aux Canaries

Remorquer un iceberg du Groenland aux Canaries

Dernière mise à jour le mardi 8 mars 2011

Article paru sur le site "Le Figaro" - Jeudi 03 Mars 2011
Visualiser l’article original



Remorquer un iceberg du Groenland aux Canaries

C’est le rêve d’un ingénieur qui travaille depuis 40 ans sur cette idée étonnante. « Thalassa » raconte son projet vendredi soir à 20h35 (diffusé le 04/03/2011).

Sans doute ses origines malouines : Georges Mougin est un coriace qui n’a de cesse d’aller jusqu’au bout de ses projets. Tant pis s’ils paraissent utopiques ou farfelus. Tant pis s’ils prennent près de 40 ans de sa vie.

C’est peut-être en regardant son père diriger un atelier d’entretien de navires à destination de Terre-Neuve (Canada) pour pêcher la morue que Georges Mougin a rêvé à cette terre de glace ; mais c’est sûrement sa rencontre avec Paul-Émile Victor dans les années 1970 qui est à l’origine de la fascination de l’ingénieur, diplômé des Arts et Métiers, pour l’Antarctique. À bord du bateau polaire le Commandant-Charcot, ils ont sillonné cet espace grandiose et c’est à ce moment-là que Georges Mougin a repris à son compte une idée « très ­médiatisée à l’époque », comme il le dit lui-même, mais jamais concrétisée : convoyer un iceberg du Groenland ­jusqu’au sud de l’Europe.

Utiliser cette source d’eau douce la plus pure au monde pour alimenter des pays qui en ont besoin mais aussi s’en servir comme source d’énergie, notamment pour la climatisation. Le documentaire Rêve de glace de Jean-Michel Corillion, diffusé vendredi soir dans « Thalassa », retrace le combat obstiné de l’ingénieur et son équipe pour mener à bien ce projet atypique.

Simulation réussie

Il a commencé au milieu des années 1970. À cette époque, Georges Mougin convainc de la pertinence de son projet un prince saoudien avec lequel il fonde la société, I.T.I. (Iceberg Transport International). Entre 1975 et 1981, ils travaillent d’arrache-pieds sur les conditions du transfert et d’exploitation des icebergs. Mais ils doivent jeter l’éponge à cause de « la méconnaissance du comportement des océans, notamment des fonds sous-marins et des obstacles qu’ils pouvaient provoquer », explique aujourd’hui Georges Mougin.

En 2002, l’espoir renaît grâce aux nouvelles technologies et notamment à la 3D. Le documentaire décrit comment, dans les locaux de Dassault Systèmes, les experts ont imaginé une simulation de transport de l’iceberg et résolu les difficultés les unes après les autres. Un iceberg de 7 millions de tonnes est choisi. Pour l’acheminer de Terre-Neuve jusqu’aux Canaries sans qu’il ne fonde trop (à l’arrivée, il aura perdu 1/3 de sa masse), il est « habillé » d’une sorte de jupe en textile synthétique - comme ceux qu’on utilise sur certains glaciers afin d’en retenir la fonte. Et pour éviter une trop grande déperdition d’énergie lors de l’acheminement, les ingénieurs ont étudié les courants des océans afin que l’iceberg dérive naturellement et ne soit pas tracté. Rien n’a été laissé au hasard puisqu’une tempête a même été simulée.

Au bout de quatre mois, le bloc de glace arrive à bon port. Sur les écrans, l’opération est un succès : 4 000 tonnes de fioul auront été nécessaires pour récupérer 4 millions de tonnes d’eau douce, soit la capacité de fournir une ville de 70.000 habitants pendant un an. Georges Mougin et ses partenaires sont désormais certains qu’un tel projet est réalisable. « À présent, il s’agit de concrétiser nos expériences », précise l’ingénieur qui, après 40 ans de travail, aimerait « voir aboutir son rêve ».



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP