18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de BrestDécembre 2017 : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »
Accueil > Actualités de la mer > Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles

Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles

Dernière mise à jour le lundi 27 novembre 2017

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 25 Novembre 2017
Visualiser l’article original


Les huîtres ont-elles une ouïe ? C’est la question que se sont posée des chercheurs d’Arcachon. La réponse est... Oui. À l’instar des grands cétacés, elles entendent et réagissent au bruit.

Les scientifiques affirment aujourd’hui que les huîtres sont non seulement sensibles à la pollution sonore et qu’elles réagissent brutalement. La publication, dans la revue scientifique Plos One, d’une étude sur « Le sens de l’ouïe dans l’huître du Pacifique, Magallana gigas » a fait le buzz. Elle a valu plus de 70 articles à travers le monde au thésard Mohcine Charifi et au directeur de la station marine d’Arcachon Jean-Charles Massaduau.
« Des cellules ciliées »

« Évidemment, elles n’ont pas d’oreille externe comme nous, mais des cellules ciliées qui s’apparentent aux nôtres », précise Jean-Charles Massaduau, spécialiste en physiologie respiratoire des animaux aquatiques qui a encadré les recherches de Mohcine Charifi à l’université de Bordeaux. « Depuis dix ans, nous faisons de l’éthologie sur le terrain dans le cadre du programme Molluscan Eye. Nous avons des outils pour étudier le comportement des pétoncles et des moules à 1.200 km du Pôle Nord, des huîtres perlières aux Tuamotu, des bénitiers sous les tropiques, des pétoncles à Santander et autres bivalves dans le Golfe persique, etc. ». Sur chaque site, un système autonome envoie aux chercheurs les enregistrements de la veille. Ce qui permet de suivre leur rythme biologique et leur croissance. Et de détecter leurs réactions : « On a constaté que les bivalves sont très agités à proximité des algues toxiques ».
Fermeture brutale de l’huître

En plaçant des petites électrodes sur les valves de l’huître afin de mesurer leur distance, Mohcine Charifi a choisi d’étudier cette fois les réactions aux bruits de la Crassostrea Gigas ou huître creuse du pacifique que l’on produit sur les côtes françaises.

…/...
Lire l’article complet sur ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP