14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi
Accueil > Actualités de la mer > Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la (...)

Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare

Dernière mise à jour le vendredi 5 octobre 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 26 Septembre 2018
Visualiser l’article original


Dans un document de dix pages, le préfet du Finistère livre un diagnostic très sévère sur l’état sanitaire de la rade de Brest. « Un constat salutaire », juge Eau et Rivières qui demande toutefois à l’État d’assumer ses propres responsabilités.

Plus de 20 ans de fiches actions sur les bassins-versants de l’Elorn et de l’Aulne, des millions d’euros engloutis dont une grosse partie aux frais des contribuables… Pour quels bénéfices dans la rade de Brest ? Certes, des améliorations ont pu être notées au fil des années. Mais « les résultats de la lutte contre les contaminations demeurent insuffisants, ce qui pénalise l’économie maritime et littorale », pointe sans détour le préfet du Finistère.
En juillet dernier, Pascal Lelarge a adressé un document d’analyse d’une dizaine de pages aux deux présidents des Commissions locales de l’Eau des SAGE de l’Elorn et de l’Aulne. Ces deux Parlements de l’Eau sont chargés de la mise en cohérence des actions pour la reconquête de la qualité de l’eau et des milieux à l’échelle des deux bassins-versants, dont la rade de Brest constitue le réceptacle.

35 communes dotées de stations d’épuration non conformes

« Ces territoires amont présentent de nombreuses sources de contamination, in fine absorbés par le milieu », constate le préfet, en listant de nombreux facteurs de déséquilibres qui menacent l’activité des pêcheurs et conchyliculteurs.

…/...
Lire l’article complet sur ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP