16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Praires - Farcies

Praires - Farcies

Dernière mise à jour le dimanche 4 décembre 2016

La praire est un coquillage absolument délicieux, ses goûts et arômes sont particulièrement subtils.
Elle est charnue, mais point dure.

Il y a en France plusieurs zones de production, dont la Rade de Brest qui semblerait exploiter cette ressource naturelle depuis plusieurs siècles.



Ingrédients :

- 12 praires par personne,
- 750 g de gros sel pour faire tenir les praires dans le plat


Mode de préparation :

Au cas où vos praires seraient très sableuses, passez-les à l’eau et brossez les coquilles, particulièrement sur l’avant et sur la charnière arrière.

- ouvrez vos praires (voir "Praires - Comment les ouvrir ?")
- ne les ouvrez que 2 heures au grand maximum avant de les cuisiner, jetez la première eau et répartissez-les dans votre plat ou, si vous le préférez, dans chaque assiette, mais attention, aurez-vous assez de place dans votre four ?
Plat de praires à farcir
- puis utilisez votre "beurre à farcir les coquillages" que vous aurez préparé à l’avance.
- il ne vous suffira plus, une fois votre beurre à température ambiante, qu’à le répartir dans chacune de vos praires, à l’aide de deux cuillères à café, l’une servant de contenant, l’autre à pousser la quantité nécessaire dans chaque praire. (voir photo ci-dessous)


Cuisson :

- Préchauffez votre four sur 210 degrés ; ceci est nécessaire pour que le beurre devienne liquide et que la coquille et l’animal soient chauds avant de passer sous le gril.
- Placez votre plat au milieu du four.
- Mettez le gril en marche et comptez 10 minutes (9 à 11 minutes suivant les fours), soyez donc vigilant(e) !
- Le beurre doit frétiller, mais le corps de la praire ne doit pas se colorer ou du moins brunir, sinon la chair deviendra dure.

- Remarque : dans le cas où vous avez deux plats , vous pouvez très bien mettre le deuxième sur une grille à un niveau inférieur pendant que le premier cuit, mais il vous faudra néanmoins le passer ensuite sous le grill 4 à 6 minutes.


Voir aussi la vidéo ici


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP