Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Poissons mordeurs, gobies-nains… Ces étranges visiteurs marins

Poissons mordeurs, gobies-nains… Ces étranges visiteurs marins

Poissons mordeurs, gobies-nains… Ces étranges visiteurs marins

Dernière mise à jour le dimanche 9 août 2020

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 08 Août 2020
Visualiser l’article original :


1 Deux dauphins dans la rivière

Dimanche 2 août, deux dauphins ont remonté la rivière de Morlaix et ce, jusqu’aux écluses du port de la Cité du viaduc. « En pourchassant des proies, le dauphin commun peut être amené à fréquenter des sites inhabituels, qui peuvent être des fleuves ou des rivières, comme ce fut sans doute le cas dans la rivière de Morlaix », explique Sami Hassani, spécialisé dans les mammifères marins à Océanopolis.

Depuis plusieurs années, on constate une augmentation accrue de dauphins dans le Golfe de Gascogne. Constituées de petits poissons pélagiques, les proies des dauphins seraient désormais en abondance dans cette zone, qui s’étire du sud de la Bretagne à l’Espagne. « L’été, on aperçoit ainsi des dauphins, surtout dans le secteur des Glénan (29), constate Sami Hassani. C’est une espèce qui fait parfois des incursions en Manche, souvent liée à la poursuite de proies ».

2 Des requins-pèlerins, notamment sur la façade finistérienne Des requins-pèlerins sont régulièrement aperçus dans le Finistère, notamment aux Glénan, en presqu’île de Crozon et aux abords du goulet de Brest. Avec l’arrêt des activités nautiques durant le confinement, des spécimens, qui peuvent atteindre 12 m de long pour un poids de 5 tonnes, ont pu fréquenter les eaux bretonnes en toute tranquillité. « Cette année, on a en effet reçu beaucoup de signalements dans la mer d’Iroise, surtout du côté de Brest, précise Alexandra Rohr, chargée de mission au sein de l’association pour l’étude et la conservation des sélaciens (Apecs). Chaque année, on nous transmet un nombre de signalements qui varie entre une trentaine et plus de 200. En France, le requin-pèlerin fréquente surtout les eaux bretonnes et les zones où il y a beaucoup de planctons ». L’Apecs invite les personnes à leur signaler toute observation de requin-pèlerin, en les appelant au 06 77 59 69 83..

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP