24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > La Mer (Métiers / Loisirs) > Métiers de la mer > Phenomer

Phenomer

Initié et piloté par Ifremer

Dernière mise à jour le mercredi 18 décembre 2013

Les particuliers peuvent devenir des vrais observateurs scientifiques..!
Gadgets ?
Non c’est efficace et cela fait avancer la science plus vite, mieux, à moindre coût !



Phenomer
Extraits
"En 2013, l’Ifremer et ses partenaires lancent à l’échelle de la Bretagne, Phenomer, un projet de science participative exploratoire qui invite les citoyens à signaler des phénomènes d’eaux colorées dus aux proliférations de microalgues.
En savoir +
dépliant phenomer
dépliant
biodiversité des microalgues
la biodiversité des microalgues

Quelles espèces de microalgues marines sont présentes dans les eaux colorées ?

Quelles conditions environnementales favorisent leur prolifération ?

Comment leur biodiversité évolue-t-elle dans le temps ?

Ces questions sont essentielles. Malgré sa taille microscopique, le phytoplancton est indispensable à la vie sur Terre. Il est à la base de la chaîne alimentaire marine et il produit plus de la moitié de l’oxygène terrestre.

Des programmes de recherche étudient les efflorescences de microalgues. Mais ces dernières, souvent localisées et de courte durée, sont difficiles à repérer.

Les scientifiques ont besoin de vous : vous serez peut-être au bon endroit, au bon moment !
A partir de vos signalements, ils pourront prélever des échantillons d’eau de mer et les analyser, pour étudier la biodiversité des efflorescences et mettre en place de nouvelles actions de recherche spécifiques."...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP