29 mai : Moules Mystérieuse hécatombe en rade de Brest12 mai : Rade de Brest. Les daurades royales repassent à l’attaque 10 mai : Lanvéoc. L’École navale attend 200 bateaux 5 mai : Bretagne. Les phares d’Iroise classés Monuments historiques 4 mai : Morbihan. 1,2 million de naissains de Saint-Jacques déversés en mer 30 avril : plozévet. Des milliers de lançons échoués sur la plage29 avril : Palourdes. Le compte est bon à Martin-plage27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc
Accueil > La Mer (Métiers / Loisirs) > Métiers de la mer > Phenomer

Phenomer

Initié et piloté par Ifremer

Dernière mise à jour le mercredi 18 décembre 2013

Les particuliers peuvent devenir des vrais observateurs scientifiques..!
Gadgets ?
Non c’est efficace et cela fait avancer la science plus vite, mieux, à moindre coût !



Phenomer
Extraits
"En 2013, l’Ifremer et ses partenaires lancent à l’échelle de la Bretagne, Phenomer, un projet de science participative exploratoire qui invite les citoyens à signaler des phénomènes d’eaux colorées dus aux proliférations de microalgues.
En savoir +
dépliant phenomer
dépliant
biodiversité des microalgues
la biodiversité des microalgues

Quelles espèces de microalgues marines sont présentes dans les eaux colorées ?

Quelles conditions environnementales favorisent leur prolifération ?

Comment leur biodiversité évolue-t-elle dans le temps ?

Ces questions sont essentielles. Malgré sa taille microscopique, le phytoplancton est indispensable à la vie sur Terre. Il est à la base de la chaîne alimentaire marine et il produit plus de la moitié de l’oxygène terrestre.

Des programmes de recherche étudient les efflorescences de microalgues. Mais ces dernières, souvent localisées et de courte durée, sont difficiles à repérer.

Les scientifiques ont besoin de vous : vous serez peut-être au bon endroit, au bon moment !
A partir de vos signalements, ils pourront prélever des échantillons d’eau de mer et les analyser, pour étudier la biodiversité des efflorescences et mettre en place de nouvelles actions de recherche spécifiques."...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP