13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition30 juin : Brest. À Océanopolis, la famille manchot s’agrandi29 juin : Écloserie. Des pétoncles noirs à l’essai28 juin : Sein. Les grands dauphins comme dans un écrin21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours 9 juin : Manche : il n’y aura pas de moules de Barfleur cet été
Accueil > Actualités de la mer > Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest

Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest

Dernière mise à jour le mercredi 19 avril 2017

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 18 Avril 2017
Visualiser l’article original


Encore une première mondiale à l’écloserie du Tinduff, à Plougastel !
Le site teste, depuis 2011, la culture du pétoncle noir pour être réimplanter en milieu naturel. L’expérience, renforcée par le programme Dirapen, en 2015, consiste à récupérer des larves de pétoncles depuis des géniteurs naturels préservés en bassin.
Rien d’artificiel ou de transformé. On se contente de nourrir les larves de géniteurs de la rade avec des solutions de phytoplanctons développées à l’écloserie.

Plusieurs millions de jeunes pétoncles ont ainsi été produits et relâchés en mer à partir de 2,5 cm. Un an plus tard, les pectinidés atteignent 4 cm et peuvent entrer dans le circuit de commercialisation.
On sait que l’opération de transport et de dissémination du semis occasionne la disparition de la moitié des jeunes coquillages. On sait aussi que la dispersion dans des zones ne disposant pas d’un habitat favorable et la prédation des daurades diminuent encore le nombre de survivants de ces jeunes coquillages.
Bien choisir l’habitat

.../...
Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP