19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président
Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Persil frisé

Persil frisé

Dernière mise à jour le mardi 12 août 2008



Persil frisé (jeune)

Je préfère le persil frisé au persil plat.

Je l’utilise le plus souvent en l’équeutant car, comme pour le persil plat, la queue a un parfum plus fort, nous allons dire plus piquant.

- un persil frisé bien frais est incomparable en goût, c’est pourquoi j’essaie d’en avoir un peu au jardin.
- tout juste cueilli et lavé avant vos préparations culinaires, vous avez alors un arôme de qualité.

- le persil ne pousse pas toute l’année, donc dès que je le peux, j’en cueille ou j’en achète de manière à pouvoir l’équeuter, le hacher et le congeler.
- le persil congelé, bien que moins aromatique, permet néanmoins de réaliser des plats très honorablement.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP