24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > La Mer (Métiers / Loisirs) > Métiers de la mer > Pêcheurs à pied professionnels

Pêcheurs à pied professionnels

Dernière mise à jour le mardi 17 mai 2016

La profession de pêcheur à pied professionnel est peu connue par l’ensemble de nos contemporains, vous trouverez ci-dessous un résumé de leurs activités et des organismes d’encadrement et de formation.



Pêcheurs à pied professionnels

Ils sont régis par Le Comité National des pêches.

Le statut de pêcheur à pied professionnel est reconnu par la délivrance d’un permis national de pêche à pied, valable pour une durée d’un an et délivré par les DDTM (Directions Départementales des Territoires et de la Mer).

Pour y prétendre, un pêcheur doit :
- justifier de son affiliation à un régime de sécurité sociale correspondant à son activité (ENIM ou MSA),
- fournir son projet professionnel (en cas de première installation ou de changement significatif), ce qui permettra de s’assurer de la viabilité de l’activité projetée,
- justifier de sa capacité professionnelle ; à cette fin, une formation obligatoire a été mise en place depuis 2011 pour les nouveaux entrants dans la pêcherie.

Consulter l’excellent site du CNPMEM (Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins).



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP