Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Pêcheries d’Armorique. Les pays méditerranéens comme principaux (...)

Pêcheries d’Armorique. Les pays méditerranéens comme principaux clients

Dernière mise à jour le vendredi 19 juillet 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 11 Juillet 2019
Visualiser l’article original


Rachetées en 2002 par le groupe agroalimentaire Le Graët, les Pêcheries d’Armorique transforment poissons, coquillages et crustacés depuis Erquy (22). Environ 90 % de sa production est exportée dans les pays méditerranéens.

À l’invitation de Valérie Le Graët, directrice générale du Groupe agroalimentaire guingampais Le Graët, le président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard s’est rendu mercredi, dès l’aube, sur le port d’Erquy (22). Le but de cette visite ? Découvrir le fonctionnement des Pêcheries d’Armorique et, plus largement, apporter son soutien aux professionnels de la mer dans le contexte incertain du Brexit et de la répartition des futures zones de pêche.
Spécialisées dans la récolte, la transformation et la commercialisation des produits de la pêche, la société réginéenne emploie une cinquantaine de salariés répartis à parts égales sur deux sites : une moitié travaille à l’atelier de mareyage établi au port, l’autre dans l’usine située zone d’activités des Jeannettes.

Un savoir-faire inspiré de la viande

Rachetée en 2002 par le groupe Le Graët afin d’étoffer son pôle pêche, la filiale réginéenne exporte 90 % de sa production vers des transformateurs de pays méditerranéens (Espagne, Portugal, Italie, Grèce, etc.). Pour 60 %, il s’agit de coquillages, crustacés, et poissons frais ; le reste étant vendu en surgelés.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP