18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Actualités de la mer > Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnels

Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnels

Dernière mise à jour le lundi 19 décembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 15 Décembre 2016
Visualiser l’article original


De notre correspondante à Bruxelles. Alain Vidalies a quitté Bruxelles, hier matin, fatigué mais satisfait. Comme toujours les négociations de fin d’année sur les captures de poissons avaient duré tard dans la nuit. Mais le résultat est « équilibré », assure un conseiller du secrétaire d’État à la Mer.
« Nous avons réussi à maintenir quelque chose qui donne de l’activité aux pêcheurs sur toutes les zones et pour des pêches intéressantes ».

En pratique, la réunion du Conseil des ministres des Vingt-Huit a permis d’élargir encore un peu plus les exemptions à l’interdiction de la pêche au bar voulue par la Commission européenne dans la zone Nord.
Pour les chalutiers, les captures accidentelles ont été prises en compte à hauteur de 3 % des prises journalières, dans la limite de 400 kg par mois. Il avait été question de 1 % pendant la négociation.
Les fileyeurs l’ont également échappé belle : Bruxelles proposait un moratoire complet. Finalement, ils pourront prendre jusqu’à 250 kg par mois. Quant aux ligneurs, ils obtiennent le maintien du quota annuel de 10 tonnes, qui était proposé.

Une prise par jour pour les plaisanciers

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP