Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Pêche à pied interdite : une trêve pour l’écosystème

Pêche à pied interdite : une trêve pour l’écosystème

Dernière mise à jour le jeudi 9 avril 2020

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 09 Avril 2020
Visualiser l’article original


Forcément, lorsqu’ils verront ce beau soleil et ce ciel dégagé, et qu’ils imagineront cette grève à perte de vue, à marée basse, les férus de pêche à pied vont l’avoir mauvaise. Douloureuse. Interdiction de gratter le moindre centimètre carré de sable humide : l’accès aux plages est toujours strictement interdit, confinement oblige, et les forces de l’ordre ont bien prévu de renforcer leurs patrouilles autour de leurs accès.

Néanmoins, les amoureux de l’estran peuvent se consoler : cette absence d’activité humaine sur les grèves offre un moment de répit aux espèces animales et végétales qui le peuplent.
Moins de pression sur l’écosystème

« La période est très prisée par les pêcheurs à pied : plusieurs milliers sont parfois recensés sur la côte à Damgan, par exemple, et sur la côte Atlantique du Golfe du Morbihan », précise Anne Boulet, chargée de mission Natura 2 000 et usages au sein du Parc naturel du Golfe du Morbihan. « Nous ne disposons pas de retour scientifique sur l’effet positif ou négatif du confinement sur l’estran, poursuit-elle, puisque la situation est inédite. Néanmoins, on peut imaginer que moins de présence humaine et moins de prélèvements vont permettre moins de pression sur l’écosystème, notamment les mollusques, les bivalves, les crustacés. Par ailleurs, il y aura moins de « compétition » entre l’homme d’un côté et les oiseaux et poissons de l’autre, qui sont eux aussi attirés par sur ces ressources ».
Coefficient 115 ce mercredi, 117 jeudi : les grandes marées sont là, mais sans pêcheurs à pied. Une accalmie pour le petit monde de l’estran et des plages.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP