Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Pêche. Quotas minimum pour le cabillaud

Pêche. Quotas minimum pour le cabillaud

Dernière mise à jour le vendredi 18 octobre 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 15 Octobre 2019
Visualiser l’article original


Réunis à Bruxelles en conseil agriculture et pêche les ministres des 28 États membres ont adopté une série de mesures pour préserver l’état des stocks de cabillaud, une espèce particulièrement menacé en mer Baltique. La situation est tellement préoccupante que Bruxelles a décidé, dès juillet, d’interdire cette pêche jusqu’à la fin de l’année dans la majeure partie de la mer Baltique.
Pour 2020, les ministres se sont mis d’accord sur un quota réduit de 2 000 tonnes (-17 %), pour le cabillaud oriental. Le quota pour le cabillaud occidental est fixé à 3 806 tonnes, soit une baisse de 60 % par rapport à 2019. C’est toutefois un peu moins que ce que proposait la Commission (-68 %).

Le Conseil a également donné son feu vert à des mesures supplémentaires, notamment pour la pêche récréative (cinq poissons par pêcheur par jour) et étendu les périodes de fermetures sur certaines zones. « Des mesures courageuses », a salué le ministre finlandais Jari Leppä, dont le pays assure la présidence tournante de l’Union européenne. Une position à mille lieues de celle des ONG qui estiment que l’alerte donnée par les scientifiques n’a pas été entendue. « État critique du stock signifie quota zéro, s’agacent WWF et Oceana, Il en va de la crédibilité de l’Union européenne ».

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP